Travail du sol d’automne

12 novembre 2010 | Commentaires (0) | Travaux en cours, Vidéo

« A l’automne, le courant de sève est descendant, c’est la période centripète. Contrairement aux apparences, l’automne est une saison de renouveau : certes les bourgeons s’endorment et les feuilles tombent mais le sol se réveille (…) L’automne est la saison d’activité biologique maximale du sol. Celui-ci s’est réveillé à l’équinoxe d’automne, le 21 septembre et ne se rendormira qu’à l’équinoxe de printemps, le 21 mars » (François Bouchet, L’agriculture biodynamique).

L’automne est aussi un moment privilégié pour le travail du sol. Une manière d’oxygéner celui-ci et de favoriser la vie bactérienne.

Le travail du sol au cheval n’est pas seulement une jolie histoire pour biodynamiste rêveur… Il prend en effet une grande partie de son sens dans le fait que le vigne de Sensine est plantée de manière trop étroite pour être mécanisable. Dès lors, il faut choisir entre le travail du sol au rablais, au treuil (2 personnes pendant environ 1 journée) ou au cheval (moins de 3 h pour faire le tour)…

Il demeure que l’apport de l’animal, dans une vigne, est un élément très favorable à l’équilibre phusique…


Travail du sol au cheval

Vos commentaires

What's this?

You are currently reading Travail du sol d’automne at Steve Bettschen.

meta