Millésime 2016

Les nouvelles tondeuses au Clos du Mormont

Résumé : 2016 est d’abord sec et précoce puis très arrosé dès mi-mai. Les pressions des maladies cryptogamiques sont les plus fortes depuis bien longtemps. A partir de juillet, les pluies cessent progressivement et août et septembre se montrent secs et très chauds. Dès la mi-septembre, les températures reprennent des valeurs saisonnières. L’automne se poursuit avec du soleil et une relative douceur.

 

L’hiver 2015-2016 est plutôt tempéré avec un seul épisode de froid à la mi-janvier.

Le printemps est sec et chaud en mars puis assez frais en avril. A part quelques pluies début avril, la tendance est plutôt au manque de précipitations.

Dès la mi-avril, d’abondantes pluies arrivent. Elles permettent aux nappes phréatiques de se régénérer. Entre le 25 avril et début mai, un épisode polaire se met en place avec des gelées blanches les 28 et 29 avril. Quelques bourgeons sautent au Clos ainsi que dans la plantation d’Arvine à Sensine.

Mai est plutôt frais et un peu pluvieux, notamment au milieu du mois. Le 16 mai, 3ème nuit de gel au Mormont avec un peu plus de dégât que lors des deux premières.

A partir du 18 mai, il pleut quasiment 1 jour sur 2 voir. Avec souvent des quantités suffisantes pour laver les traitements. Ces derniers doivent donc être resserrés au maximum…

En Valais, la situation n’est guère plus brillante… Les cumuls sont souvent un peu moindre que dans le canton de Vaud mais pas de beaucoup.

Autour de mi-juin, la situation devient alarmante au Clos, il pleut beaucoup tous les jours ou presque. Le mildiou est déclaré sur feuilles et grappes (avant fleur).

Bilan à fin juin : sur les 50 derniers jours, seuls 17 jours n’ont pas vu de pluie… La pression mildiou est au max. Début juillet, une bonne semaine de beau, chaud et sec freine le tout. Il fait plus de 30 °C mais les nuits restent assez fraîches.

Dès le 11 juillet, retour de la pluie avec des températures en baisse (6 °C un matin à la Sarraz !). La semaine suivante est belle est chaude (plus de 30 °C). La météo joue les extrêmes…

Fin juillet et début août sont assez contrastés, parfois beaux puis aussi marqué par des épisodes pluvieux assez importants. Temps pas très chaud.

Au mois d’août, alternance de périodes chaudes et plus fraîches et globalement de nuits fraîches. Peu de précipitation : certaines vignes commencent à marquer le sec. Dès le 23 août environ, grosse vague de chaleur avec plus de 30°C. Certaines vignes souffrent du sec (surtout au Mormont) avec des pertes de feuilles et des blocages de maturité. Heureusement, 15 litres tombent le 5 septembre puis ça repart sur du beau, du sec et du chaud (au-dessus des normes saisonnières).

A la mi-septembre, 45 litres tombent à la Sarraz (beaucoup moins en Valais). L’été se termine pour ainsi dire dans la nuit du 14 au 15 avec cette pluie et des températures qui passent de 30 à 20°C.

L’automne se poursuit de manière agréable. Il est globalement sec et assez ensoleillé, ce qui permet de bien choisir les jours pour vendanger.