Arvine vieille vigne

Commentaires (0)

PHUSIS 2.2

 

Arvine vieille vigne

Cépage Petite Arvine

Millésime 2008

Température de service 10 à 12 °C

Longévité 2010-2015

Notes de dégustation

Robe jaune pâle. Le nez est sur des notes de fleurs, de miel, de résine, de bois avec, en filigrane, de l’ardoise. Entrée en bouche droite, enveloppée, assez vineuse. Le corps, très harmonieux, s’affine en évolution et doit sa belle tension à une note salée bien marquée et une finale de citron vert. Une Arvine dotée de beaucoup de personnalité (août 2010).

Suggestions de consommation

Filet de saumon cuit en papillote. Soufflé au parmesan. Fromages d’alpage frais.

Prix 38.- /bt (épuisé)

Nbre de bouteilles 282

 

A la vigne

Année tardive, 2008 nécessite une longue attente avant la récolte des vieilles vignes d’Arvine. 12 personnes s’en chargent le 18 octobre.

Les conditions climatiques particulières du millésime ainsi que le récent passage en biodynamie provoquent, sur chaque grappe, une grande dispersion entre grains sains et beaux grains atteints de pourriture noble.

Le tout est vendangé à deux caisses, afin de séparer, pour chaque grappe, les grains sains des grains confits ou parties de grappes confites.

Ce tri important complique considérablement la récolte, que les vendangeurs terminent épuisés, dans la nuit…

 

A la cave

Au final, à peine plus de 500 g/m2 pour un moût sondant 96 °Oe.

La vinification se déroule en fût de chêne neuf (avec un petit complément en bonbonne de verre) et la fermentation s’arrête naturellement fin 2008, avec encore environ 15 grammes de sucres résiduels.

Le vin est ensuite stabilisé mais la phusis en décide autrement : il repart en fermentation l’été suivant pour manger quasi tous ses sucres et, dans la foulée, fait une grande partie de sa fermentation malolactique.

Le second hiver se passe sereinement et la mise en bouteille est effectuée le 13 mai 2010.

Vos commentaires