Millésime 2013

S’IL FAUT RESUMER EN DEUX MOTS LE MILLESIME 2013, ON POURRAIT DIRE QU’IL A ETE PARTICULIEREMENT PERTURBE ET COMPLIQUE AU POINT DE VUE VITICOLE. En effet, dès le début de l’hiver, arrivent les incidents : d’importantes chûtes de neige provoquent un peu de casse dans les jeunes plantations et repiquages. Puis, passé un mois de janvier dans la norme, la fin de l’hiver se montre plutôt froide et pluvieuse. Avril est marqué par d’importantes précipitations tout comme mai avec, de plus pour ce dernier mois, des températures encore très fraîches. A Sensine, le premier passage pour ébourgeonner les Arvines se fait début mai avec vue sur de la neige fraîche qui a saupoudré le coteau, à peine 200m de dénivellation au-dessus !

Le mois de juin continue globalement dans la fraîcheur. Pourtant, le 20 juin, un terrible orage de grêle longe le Plateau, de Genève à Bienne, et détruit la récolte de plus de 1’000 ha de vigne. Par chance, le Clos du Mormont n’est pas touché : l’orage passe 3 km plus au nord. Par contre, un autre orage avec de la grêle va lui amputer, début août, une partie de sa récolte.

Autant en Valais que dans le canton de Vaud, la fleur arrive au cœur d’une période humide et froide qui provoque coulure et millerandage. Sur certaines vignes, cela représente un bon tiers de récolte en moins.

L’été arrive enfin avec un mois de juillet très chaud mais aussi très humide, ce qui induit une impressionnante pression de maladies cryptogamiques. Les traitements se multiplient et certaines grappes sont touchées, ce qui diminue encore la récolte à venir.

Le 22 juillet, un orage de grêle s’abat sur Sensine, fait plutôt rare en Valais et quelques graines sont touchées.

Août devient enfin sec ainsi que septembre. Octobre est quant à lui marqué par des températures assez clémentes mais aussi des précipitations et une humidité ambiante qui favorise la pourriture grise. En Valais, le foehn est bien présent pendant les vendanges et permet de récolter dans de bonnes conditions et avec parfois des sondages qui explosent en très peu de jours.

Les vendanges débutent le 14 octobre avec la jeune vigne d’Arvine de Sensine destinée à la méthode champenoise. Elles se terminent le 31 octobre avec l’Arvine Tzametzon.

Quelques grappes d’Arvine surmaturées sont encore récoltées à Sensine le 29 novembre.