Millésime 2015

Sécheresse au Clos du Mormont

Sécheresse au Clos du Mormont

En résumé, l’année a été globalement très chaude et très sèche. Ces conditions exceptionnelles ont permis à la vigne de produire, en faible quantité, des raisins sains et très mûrs. Certaines parcelles ont souffert d’un stress hydrique prononcé.

 

L’hiver 2014-2015 n’est pas très froid, hormis quelques jours au mois de février.

Jusque fin avril, le printemps se montre sec et peu ensoleillé. La vigne débourre à la mi-avril, avec quelques jours de retard sur la moyenne des dernières années.

De grosses pluies tombent entre le 30 avril et le 5 mai (environ 80 litres/m2 au Clos du Mormont et presque 130 litres/m2 à Sensine). Ces pluies arrivent à point nommé : les sols, avant leur arrivées, sont bien secs !

Le temps devient ensuite beau et chaud (presque 30° C le 13 mai) puis de nouveau frais (neige à 1200 m le 15 mai). Les nuits sont fraîches jusqu’au 25 mai environ.

Dès début juin, se met en place un long épisode très chaud (plus de 30 °C) et sec. En Valais, quelques orages de fin de journée apportent un peu d’eau. A La Sarraz, quasiment aucune pluie entre début mai et la mi-juin. Et ce, avec des températures élevées.

Une jolie pluie tombe sur la Sarraz à la mi-juin mais cela ne suffit pas : les réserves hydriques restent très basses. Puis les conditions redeviennent sèches et, cette fois-ci, les températures sont caniculaires : on dépasse les 30 °C dès début juillet. Le 4, il fait près de 37-38 °C ! La vigne du Clos du Mormont souffre terriblement de la situation et un arrosage de fortune est mis en place afin de sauver certains ceps très affaiblis. La canicule prend fin le 24 juillet. On reste en situation de sécheresse prononcée malgré de petites pluies tombées entre le 17 juillet et le 1er août (moins de 10 litres/m2 à chaque fois). Nouvel épisode de canicule les 5,6 et 7 août… L’atmosphère reste bien chaude jusqu’au 13 août avec encore des journées à plus de 30 °C et relativement peu de précipitations.

Un vrai épisode pluvieux a lieu entre les 14 et 16 août avec un net rafraîchissement. Cela permet enfin à la plupart des ceps de débloquer leur stress hydrique.

Quelques jours très chauds à la fin août font monter les degrés parfois de plus de 2,5 °Oe par jour !

A partir de début septembre, on va sur des journées pas trop chaudes (20-24 °C) et des nuits fraîches. Comme il n’y a quasiment pas eu de pluies depuis le 25 août, l’état sanitaire des raisins est excellent. Sur Vaud, deux gros épisodes pluvieux les 13-14 septembre et 17 septembre amènent plus de 80 l/m2. Mais les baies ont des peaux épaisses et la pourriture ne s’y installe pas. Par chance, la drosophile du cerisier est quasiment absente du vignoble cette année !

Les vendanges débutent à Martigny le 11 septembre avec le Gamay sur granite et se terminent le 10 octobre, à Fully, avec la Durize.

Le 18 novembre, une petite vigne de Pinot Gris est vendangée sur Leytron : le jus est magnifique et dépasse largement les 200 °Oe !