Arvine

PHUSIS

Arvine sur falaise

Cépages Petite Arvine (avec 10% de Marsanne sur éboulis, dont la vigne a presque totalement gelée)

Millésime 2017

Température de service 10 à 12 °C

Longévité 2020-2027

Notes de dégustation

Robe brillante, jaune pâle. Premier nez de fruits frais, de fruits du verger, de pêche, de fleurs blanches. Viennent ensuite les épices, une touche de pierre et quelque chose qui évoque l’eau de source. L’entrée en bouche est dense, vineuse, pleine. Elle s’étire sur un corps fuselé, intense, salin, presque nerveux- Il se termine sur une finale large, menée par des sensations à la fois vives et soyeuses (juin 2019).

Suggestions de consommation

Quiche aux orties et lardons, œuf mollet à la truffe de Bourgogne, Gruyère vieux.

Prix 35.- / bt (épuisé)

Nbre de bouteilles 440

 

A la vigne

 

Attenante à la vieille vigne de Sensine, se trouve une Arvine plantée en 1997. Les deux premiers millésimes de cette parcelle vigoureuse ont respectivement donné un vin sec puis un mi-flétri. De 2009 à 2013 inclus, les raisins ont participés à la méthode champenoise. Et, après 7 années d’une viticulture attentive dont l’objectif était de faire baisser la vigueur, cette vigne produit à nouveau un vin sec. Toujours dans la même parcelle, la plantation de 2013, issue de la sélection de bois pris dans la vieille vigne, entre maintenant en production.

La vendange se déroule en deux temps : le 16 septembre pour la plantation de 2013 (92 °Oe) et le 30 septembre pour le reste (97 °Oe). A noter que la Marsanne sur éboulis, presque totalement gelée en 2017, ne produit que 44 kg (101 °Oe). Récoltés le 13 septembre, ces raisins sont incorporés à l’Arvine (ce qui fait 10%). A noter également que les quantités d’Arvine sont réduites de moitié par rapport à une bonne année à cause du gel d’avril et de la grêle du 1eraoût.

 

A la cave

 

Les deux vendanges sont pressées manuellement dans un pressoir vertical. Les moûts, peu débourbés, fermentent séparément dans un fût et une feuillette (bois de 1 et respectivement 6 vins). Comme il manque quelques litres, les fûts sont complétés avec de l’Arvine vieille vigne.

Les fermentations alcooliques se terminent après quelques mois. L’élevage se poursuit jusqu’à l’automne sous bois (les fermentations malolactiques se font au début de l’été).

Fin septembre, les deux contenants sont mis en masse dans une cuve inox et l’élevage continue jusqu’au printemps suivant.

La mise en bouteille se fait le 6 juin 2019, sans filtration.

 

Version imprimable en format PDF