Arvine vieille vigne

Commentaires (0)

PHUSIS 1.2

 

Arvine vieille vigne

Cépage Petite Arvine

Millésime 2007

Température de service 10 à 12 °C

Longévité 2009-2014

Notes de dégustation

La robe est pâle, d’un jaune doré aux légers reflets verts. Au nez, les arômes évoquent les fruits jaunes, les fleurs blanches en passant par des nuances boisées ainsi que des notes de mie de pain. Soyeuse en attaque, la bouche évolue rapidement sur une belle tension vivifiante. Parfaitement sèche, elle se montre élancée, élégante et nettement salée sur la finale. Noble amertume et belle longueur parachèvent en beauté ce vin de repas (septembre 2009).

Suggestions de consommation

A boire en accompagnement d’une terrine de lapin aux mirabelles, d’un plateau de fromages à pâte dure ou, après quelques années, sur une fricassée de champignons des bois.

Prix CHF 38.-/bt (épuisé)

Nbre de bouteilles 283

 

A la vigne

Cuvée issue des 1150m2 de Petite Arvine vieille vigne plantée en 1955 à Sensine. Les ceps produisent naturellement des grappes plus petites et moins nombreuses que sur la partie jeune. Ils sont à l’origine de PHUSIS 1.2.

Certaines de ces souches ont été retenues comme matériel végétal pour la « Sélection Valais Petite Arvine » à l’origine de la plupart des nouvelles plantations de ce cépage.

Les conditions climatiques du millésime 2007 provoquent une grande hétérogénéité des grains au sein même de chaque grappe. 11 vendangeurs méticuleux sont contraints de trier grains sains, caillés ou atteints de divers types de pourriture durant toute une journée (le 6 octobre). Au final : un moût sondant à 97 °Oe, idéal pour l’élaboration d’un vin sec.

Le rendement se situe aux environs de 550 g/m2 (soit environ 32 hl/ha).

 

A la cave

Le moût est vinifié en fût de chêne neuf. La fermentation alcoolique s’arrête naturellement à la fin des sucres (vin totalement sec) ; la fermentation malolactique est bloquée afin de conserver une belle acidité. Le style recherché est en effet un vin tendu, frais et tonique.

L’élevage dure 19 mois en tout, dont 12 dans une cave fraîche du Pied du Jura.

Un petit solde fermente en cuve. Mais comme il est très différent du vin élevé en fût et ne s’assemble que mal à ce dernier, il en est exclu.

La mise en bouteille se fait après légère filtration le 11 juin 2009.

Vos commentaires