Arvine Extra-Brut I

Commentaires (0)

PHUSIS 3.1.1

 

Arvine Extra Brut

Cépage Petite Arvine

Millésime 2009

Température de service 8 à 10 °C

Longévité 2011-2013

Notes de dégustation

Robe pâle à légers reflets verts. Assez discret de prime abord, le nez évolue sur des notes de craie entremêlées de nuances végétales et florales évoquant le chèvrefeuille et la glycine. En bouche, l’attaque est précise, menée par une effervescence délicate. La bulle, très fine, ouvre sur un corps à la matière vineuse, tonique, sans aucune agressivité, finement salée (bien typé Arvine). La finale, parfaitement dessinée, laisse une jolie empreinte fruitée au palais (août 2011).

Suggestions de consommation

Parfait à l’apéritif, sur des coquillages ou un poisson en croûte de sel.

Prix 34.- / bt (épuisé)

Nbre de bouteilles 244

 

A la vigne

La parcelle d’Arvine plantée en 1997 est encore vigoureuse et donne, en 2009, une vendange assez abondante. Dans ce millésime à l’état sanitaire quasi parfait, la récolte se fait précocement (le 3 octobre), en tout début de maturité.

 

A la cave

Au pressoir, les têtes et queues de pressurage sont soigneusement séparées, distillées et élevées sous bois (rendez-vous dans quelques années pour la dégustation de cette eau-de-vie d’Arvine…).

Seul le cœur de la pressée est destiné à la méthode champenoise.

La vinification se déroule en cuve (fermentations alcoolique et malolactique) et l’élevage se poursuit jusqu’à ce que le vin soit stable, au début du printemps 2010.

A partir de ce moment, s’opère la magie de la prise de mousse selon la méthode champenoise.

Après une année sur lattes, la moitié de la cuvée est dégorgée, sans ajout de liqueur d’expédition. Le 3.1.1 est donc non dosé (c’est un « brut zéro »).

L’autre moitié poursuit son élevage sur lattes. On la retrouvera sous 3.1.2, peut-être l’an prochain.

Vos commentaires