Durize

Commentaires (0)

metaPHUSIS 5.6

 

Durize Clos de Landzèlene

Cépage Durize

Millésime 2011

Température de service 15 à 17 °C

Longévité 2012-2015

Notes de dégustation

Jolie robe rubis légèrement trouble, reflets framboise. Au nez, notes de cassis, de poivre, d’œillet, de feuille de menthe. Bouche ronde, aérienne, ample, très florale. Légère, friande, elle possède un certain dynamisme en finale ainsi que des tannins pas trop serrés, au grain bien perceptible. Persistance aromatique sur la cannelle, l’orange, les épices (juillet 2012).

Suggestions de consommation

Charcuteries. Saucisse à rôtir. Cailles aux raisins.

Prix 23.- / bt (épuisé)

Nbre de bouteilles 326

 

La gamme metaPHUSIS est élaborée à partir de raisins ou de vins achetés auprès de vignerons respectueux dont nous connaissons le travail ainsi que les parcelles.

Vieux cépage presque abandonné, la Durize subsiste encore dans la région de Fully (moins de 6000 m2). Elle est issue du croisement entre le Roussin (lui-même fils du Cornalin) et un cépage inconnu (aujourd’hui sans doute disparu) et fait partie de la famille des Oriou. Elle a donc des affinités avec de nombreux cépages valdôtains dont l’Humagne Rouge.

Le Clos de Landzèlene est situé à l’ouest de Fully, dans une ancienne zone de murgères (gros tas de cailloux) et la Durize qui en est issue est vendangée le 1er octobre et sonde 82 °Oe.

Ce modeste sondage est normal pour la Durize car ce cépage produit naturellement peu de sucre. Et le laisser plus longtemps sur souche n’est pas possible dans ce millésime car il commence à y avoir développement de quelques foyers de pourriture acide.

Afin de conserver tout le caractère du cépage, le raisin n’est pas chaptalisé. La vinification classique, avec une longue cuvaison de 30 jours, est suivie d’un élevage en fût ancien (ayant déjà contenu 5 vins) ainsi que dans une dame-jeanne.

La fermentation malolactique suit directement la fermentation alcoolique et la mise en bouteille se fait le 22 juin 2012, sans filtration.

Vos commentaires