Le Clos du Mormont | 2

13 janvier 2012 | Commentaires (0) | Accueil

Il fait humide en ce 22 novembre… Un épais brouillard est en effet installé depuis quelques jours.

 

Ce matin, nous voyons une drôle d’équipe s’approcher : notre vigneron, un solide gars barbu ainsi qu’un énorme cheval qui tire une houe. C’est le moment du travail du sol !

 

Au début, ça nous chatouille un peu puis nous fait assez vite mal : nos petites racines qui sont proches de la surface sont rompues, arrachées, entrainées par la houe. Heureusement que nous en avons d’autres, plus verticales, plus profondes. Et nous tâcherons de les enfoncer encore plus, afin qu’elles ne soit pas dérangées au prochain passage !

 

Notre consolation : l’herbe elle aussi en prend un coup. Elle était là depuis longtemps, en un joli tapis épais, dense entre les lignes. Mais entre nos pieds, le long de la ligne, chaque hiver on avait droit à une aspersion contre les herbes. Pour nous, c’était pas le top mais en même temps, ça nous soulageait, car nous pouvions profiter de laisser nos petites racines bien proches de la surface, sans qu’elles soient incommodées par des plantes. Mais depuis l’hiver passé, plus de cocktail néfaste. Et du coup, on a un peu souffert, cette année, surtout avec cette sécheresse : les petites herbes, vite de retour près de nos pieds, nous ont pris le peu d’eau disponible avant que nous puissions réagir… Alors finalement, nous sommes tout de même soulagés de voir qu’on s’occupe un peu de l’herbe !

 

Mais est-ce vraiment nécessaire de le faire à cette période ? Au printemps, cela aurait largement suffi. Sauf que nous savons aussi très bien comment ça va et si la reprise de la végétation est très rapide, ce sera alors délicat d’intervenir au bon moment : à peine quelques jours de décalage et l’herbe reprendra le dessus.

 

Et question érosion, avec la masse d’herbe encore en place et le travail doux de l’énorme cheval, on est tranquille : il peut pleuvoir tant et plus, on va pas se retrouver toutes ensembles en bas du coteau, sur la voie de chemin de fer Lausanne-Vallorbe !

Vos commentaires

What's this?

You are currently reading Le Clos du Mormont | 2 at Steve Bettschen.

meta