Des nouvelles du Clos du Mormont

7 mai 2016 | Commentaires (0) | Accueil

Sécheresse et canicule en 2015

Sécheresse et canicule en 2015

Les vignes du Clos du Mormont ont beaucoup souffert lors de la sécheresse et de la canicule de 2015. Elles ont vraiment pris un coup dans l’aile et afin de les aider au mieux, il a fallut sortir de grands moyens…

Tout a commencé par un travail du sol au cheval juste après les vendanges 2015, le 13 octobre. Les lignes ont été passées 2 à 3 fois avec des griffes et des pattes d’oie.

Puis, chaque pied faible a été sarclé et amendé avec un peu de compost préparé par nos soins et mis en route une année plus tôt. Sachant que le Clos n’est pas facile d’accès, cela n’a pas été une mince affaire !

Cep sarclé et amendé

Cep sarclé et amendé

Afin de contenir l’enherbement, de nouvelles tondeuses bio sont venues prêter main forte quelques semaines durant !

Moutons de la race skudden

Moutons de la race skudden

Ensuite, un nouveau travail du sol au cheval a été fait début avril, avec un outil encore jamais utilisé ici : une buteuse. Dans le but de faire un sillon un peu plus profond au milieu de la ligne.

buteuseclos

Entre temps, deux matinées de gel on fait quelques dégâts sur les toutes jeunes vignes replantées ces 3 dernières années. Quelques passages de tisane et décoction de plantes ont été faites afin de déstresser et calmer l’ensemble. Il y aura malgré tout pas mal de mortalité sur ces jeunes ceps déjà affaiblis par la sécheresse de 2015.

Le bourgeon du haut est gelé, celui du bas est bon !

Le bourgeon du haut est gelé, celui du bas est bon !

Dès le retour du chaud, Benoît Breton et son cheval de trait Maquis sont revenus pour un double passage de 5 griffes. Le résultat est spectaculaire : encore jamais vu par ici ! Espérons que cela donne un coup de fouet à la vigne en pleine pousse.

mai

Entre deux événements, les expérimentations continuent, comme par exemple le palissage en arcure. Avec pourquoi pas, la possibilité peut-être de laisser plus tard quelques sarments sortir des fils… Affaire à suivre !

Palissage en arcure

Palissage en arcure

En cette période d’exubérance, il n’y a pas que la vigne qui croît : de multiples herbes également. Et notamment de nombreuses orchidées qui ont apprécié l’hiver plutôt doux (mais qui ont aussi pris un sacré coup avec les gelées de fin avril).

Orchis bouc juste avant la fleur

Orchis bouc juste avant la fleur

Que les amateurs de biodiversité, d’orchidées et de plantes en général n’hésitent pas à nous faire signe pour une visite du Clos durant le mois de mai : le spectacle s’annonce magnifique !

Vos commentaires

What's this?

You are currently reading Des nouvelles du Clos du Mormont at Steve Bettschen.

meta