Verticale de Haut-Bailly lors d’un repas

8 janvier 2020 | Commentaires (0) | Accueil, Comptes rendus

 

 

Pour sa dernière dégustation du printemps 2019 (le 4 mai), PHUSIS a eu le plaisir d’animer une verticale du Château Haut-Bailly avec 20 millésimes (!) accompagnés d’un magnifique repas concocté par Mauro Capelli du Restaurant du Théâtre à Monthey.

Les vins ont été dégustés par série de 4, puis appréciés en mangeant. Ci-dessous, le menu, les vins, ainsi que, comme de coutume, un seul mot pour tenter de dire les vins.

Un grand moment, tout de finesse et de grâce !

 

 

 

 

Mise en bouche : Graves blanc 2011 et Graves rouge 2010, Vignobles Von Neipperg

Macaron à la betterave rouge/gelée d’huile d’olive/lamelles d’asperges

Anchois frais farcis au youghourt et pain au vinaigre

 

Millésimes « récents »  peu classiques : Château Haut-Bailly 1998 | 2011 | 2006 | 1997

La noix de ris de veau et crème au Château Chalon

Asperges blanches de Muraz et feuilles de navets

 

Millésimes anciens ou évolués : Château Haut-Bailly 1978 | 2004 | 1994 | 1987

La lotte d’Audierne rôtie entière, réduction au vin rouge

Gelée d’huile d’olive et morilles fraîches

 

Glorieuses des années 1980 : Château Haut-Bailly 1988 | 1990 | 1989 | 1986

L’oignon blanc confit, légumes verts et trévisana

 

Millésimes « récents »  plutôt classiques : Château Haut-Bailly 2002 | 2012 | 2001 | 2014

Le ribeye d’Hérens fumé laqué au miso, tomates vertes et séchées

 

Grands millésimes : Château Haut-Bailly 2000 | 2010 | 2003 | 2005

Le pigeon des Landes rôti au four et sa cuisse laquée au macis,

Champignons de Paris et navets glacée

metaPHUSIS Roussanne sur éboulis 2015, Steve Bettschen

Gruyère 18 mois, Vacherin fribourgeois Marsens, La Pale et Brebis de Leysin

 

Le sorbet cacao et branches de chocolats pure origine

Fraise gariguette au sucre

 Café Arabica

 

Les vins :

Château Haut-Bailly 1998 : précis

Château Haut-Bailly 2011 : jeune

Château Haut-Bailly 2006 : ferme

Château Haut-Bailly 1997 : masculin

Château Haut-Bailly 1978 : civilisé

Château Haut-Bailly 2004 : long

Château Haut-Bailly 1994 : dur

Château Haut-Bailly 1987 : glissant

Château Haut-Bailly 1988 : soyeux

Château Haut-Bailly 1990 : droit

Château Haut-Bailly 1989 : texturé

Château Haut-Bailly 1986 : plein

Château Haut-Bailly 2002 : digeste

Château Haut-Bailly 2012 : pulpeux

Château Haut-Bailly 2001 : minéral

Château Haut-Bailly 2014 : évident

Château Haut-Bailly 2000 : noble

Château Haut-Bailly 2010 : ample

Château Haut-Bailly 2003 : dense

Château Haut-Bailly 2005 : classe !

Vos commentaires

What's this?

You are currently reading Verticale de Haut-Bailly lors d’un repas at Steve Bettschen.

meta