Les vins PHUSIS de l’automne

28 novembre 2017 | Commentaires (0)

Chers amis, chers clients, Le temps des vendanges est maintenant loin derrière et les vinifications se terminent tranquillement. Place à l’élevage… Place aussi aux nouvelles cuvées mises en bouteille cet été et qui depuis, attendent patiemment pour vous séduire, vous plaire ou simplement, vous étonner ! Venez donc les déguster à la Sarraz aux dates suivantes : Mercredi 29 novembre de 17h30 à 20h30 Samedi 2 décembre de 10h30 à 13h30 Lundi 4 décembre de 17h30 à 20h30 Dans la mesure du possible, merci de vous annoncer : l’accueil n’en sera que meilleur. Au programme (liste à voir ici), les nouveaux millésimes des cuvées traditionnelles : Rèze 2016, Arvine extra-brut 2013, Arvine vieille vigne 2015, Humagne Rouge 2016, Gamay sur granite 2016. Mais aussi deux surprises : un Saint-Laurent 2016 de la Neuveville, cépage rouge notamment cultivé en Autriche et dont le goût se situe au croisement d’une Mondeuse et d’un Gamay. Et une étonnante méthode champenoise d’Arvine légèrement douce, un demi-sec 2014 dosé pour partie avec un grand liquoreux : l’Arvine Santo 2012. Au plaisir de vous voir un verre à la main lors de ces caves ouvertes d’automne... Suite

Les dégustations de l’automne

8 novembre 2017 | Commentaires (0)

Le programme des dégustation de l’automne est enfin sorti avec quelques belles verticales en perspective : Pichon Comtesse, Barolo Brunate de Rinaldi et Côte Rôtie de Burgaud. A noter également une soirée vin et philosophie (« faut-il simplifier le vivant ? ») qui aura lieu au Domaine Gilles Wannaz. Vous trouverez les descriptions de ces soirées ainsi que les dates par ici. Au plaisir de vous revoir bientôt ! ... Suite

Les nouveaux vins PHUSIS sont là !

14 juin 2017 | Commentaires (0)

Chers amis, chers clients,   Après les journées froides de fin avril, l’été est arrivé. Avec une formidable énergie phusique. Tout va très vite et l’enjeu est de suivre le mouvement le cœur léger ! Dans quelques jours, une fois le solstice passé, les choses vont ralentir : occasion parfaite pour vous présenter les nouvelles cuvées.   Au programme, un Chasselas 2016 très intense, le retour du Furmint, une Marsanne et une Roussane pour la première fois vinifiées séparément, un Clos du Mormont exprimant toujours mieux son terroir et une petite bombe de Gamay 2015. Plus, conséquence d’une belle collaboration avec Jean-Daniel Giauque de La Neuveville, un magnifique Riesling sec, tendu à souhait. D’autres vous seront présentés en automne.   Venez déguster les nouvelles cuvées lors de nos caves ouvertes à La Sarraz (route de la Bruyère 3) : le mardi 20 juin de 17h30 à 21h le samedi 1er juillet de 10h30 à 13h   Attention, certaines cuvées sont rares. Réservez les vins qui vous parlent !   Au plaisir de vous voir bientôt, sur la terrasse, un verre en main. ... Suite

Balade dans l’appellation Volnay

6 mars 2017 | Commentaires (0)

Le jeudi 2 mars 2017, PHUSIS proposait une dégustation consacrée aux vins de Volnay. En quelque sorte, une balade dans cette appellation réputée pour ses vins « en dentelle ». Des vins excellents, autant dans les millésimes récents qu’en 1999, année de référence. Toutefois, leur style a plutôt évoqué des vins structurés et tanniques que soyeux et délicat ! Voici la liste des vins dégustés avec un mot en guise de résumé.   Envinage | Chorey-lès-Beaune Vieilles Vignes 2013, Michel Gay et fils : friand A1 Volnay 1er Cru Les Caillerets 2008, Nicolas Rossignol : discret A2 Volnay 1er Cru Santenots du Milieu 2008, Comtes Lafon : aérien A3 Volnay 1er Cru Clos des Ducs Monopole 2008, Marquis d’Angerville : camphré B1 Volnay 1er Cru Chevret 2009, Nicolas Rossignol : glissant B2 Volnay 1er Cru Les Caillerets 2009, Nicolas Rossignol : vineux B3 Volnay 1er Cru Ronceret 2009, Nicolas Rossignol : ramassé C1 Volnay 1er Cru Ronceret 1999, Nicolas Rossignol : salivant C2 Volnay 1er Cru Chevret 1999, Rossignol-Jeanniard : extrait D1 Volnay 1er Cru Les... Suite

Les dégustations du printemps

10 février 2017 | Commentaires (0)

Chers amis, chers clients, L’hiver est bien installé, les vins sont calmes et l’heure est à la taille. Etape importante – sinon cruciale –  du cycle viticole ! Mais bientôt,  le printemps sera de retour et avec lui, les nouvelles soirées à thème. Nous avons en effet le plaisir de vous proposer une balade dans l’appellation Volnay, une verticale des Taurasi de Mastroberardino et une verticale des Clos de Dauvissat. Sans oublier un repas au Restaurant du Théâtre à Monthey avec Mauro Capelli, chef exigeant et attachant ! Enfin, pour la cinquième année consécutive, nous rallumerons l’ancestral four à bois de la maison et accueillerons Marc Haller, boulanger hors normes, pour un atelier pain au levain. Tous les détails de ces prochaines manifestations sont à retrouver ici. Au plaisir de vous voir bientôt à la Sarraz ! Avec nos cordiales salutations phusiques.   ... Suite

Barolo & Barbaresco 1996

9 février 2017 | Commentaires (0)

En novembre dernier, PHUSIS avait le plaisir d’accueillir une nouvelle fois Gianni Fabrizio pour une dégustation consacrée au millésime 1996 des vins de Barolo et Barbaresco. Comme de coutume, voici la liste des vins dégustés avec un seul mot pour les dire.   Envinage : Roero Vigna Audinaggio 1996, Cascina Ca’ Rossa : délicat A1 Barolo Le Gramolere 1996, Giovanni Manzone : fuselé A2 Barbaresco Cole 1996, Moccagatta : pâteux B1 Barbaresco Gajun Martinenga 1996, Tenute Cisa Asinari dei Marchesi Di Grésy : volumineux B2 Barolo Ciabot Manzoni 1996, Silvio Grasso : extrait B3 Barolo Enrico VI 1996, Cordero di Montezemolo : lumineux C1 Ghemme Collis Carellae 1996, Antichi Vigneti di Cantalupo : délié C2 Barolo Vigneto Boscareto 1996, Beni di Batasiolo : vibrant C3 Barolo Pajana 1996, Clerico : sec D1 Barolo San Rocco 1996, Azelia : charnu D2 Barolo Cabutto Riserva del Fondatore 1996, Tenuta La Volta : rigide D3 Barolo Cerequio 1996, Roberto Voerzio : garrigue E1 Barolo Colonnello 1996, Aldo Conterno : madérisé E2 Barolo Rocche 1996, Vietti : retenu E3 Barbaresco Asili... Suite

La Bourgogne au vieillissement

12 janvier 2017 | Commentaires (0)

vxbg En ce début d’automne 2016, PHUSIS s’est amusé à remonter le temps. En ouvrant des bouteilles de Bourgogne sur plus de 7 décennies ! Histoire de montrer que oui, les grands Pinots Noirs vieillissent bien. Voici la liste des vins dégustés à cette occasion avec, comme toujours, un seul mot pour les dire. Mise en bouche : Clos du Mauremont 1988, Pinot Noir, La Sarraz : droit A Vosne-Romanée 1991, Mugneret-Gibourg : vineux B Chambolle-Musigny 1er Cru Aux Beaux Bruns 2000, Denis Mortet : sexy C1 Gevrey-Chambertin 1er Petite Chapelle 1996, Bernard Dugat-Py : vibrant C2 Hermitage La Sizeranne 1996, Chapoutier : allongé D Vosne-Romanée 1er Cru Aux Reignots 2006, Domaine du Comte Liger-Belair : substantiel E1 Nuits Saint-Georges Aux Lavières 1995, Leroy : croquant E2 Nuits Saint-Georges Les Lavières 1983, Charles Noëllat : flou F Clos de la Roche 1989, Rousseau : salivant G1 Echezeaux 1972, Mugneret-Gibourg : bouchonné G2 La Tâche 1973, Domaine de la Romanée Conti : délicat H1 Chambolle-Musigny 1969, S. Apelbaum : terrien H2 Grands-Echezeaux 1967, Louis Gouroux : friand I Pommard 1966,... Suite

Verticale Côte Rôtie Jamet

11 janvier 2017 | Commentaires (0)

CB90 Devenu culte depuis quelques années, le Domaine Jamet produit de fantastiques Côtes Rôties. Ces cuvées, qui ont par ailleurs un style bien à elles, vieillissent admirablement. Comme nous avons pu nous en rendre compte lors de la soirée qui leur était consacrée, le 29 avril 2015 chez PHUSIS. Voici la liste des vins dégustés avec, pour tout résumé, un seul mot bien choisi par cuvée : A1 Côte Rôtie Brune et Blonde 1990, Guigal : patiné A2 Côte Rôtie Côte Brune 1990, Domaine Jamet : nerveux B1 Côte Rôtie 1991, Domaine Jamet : salé B2 Côte Rôtie Côte Brune 1991, Domaine Jamet : jeune C1 Côte Rôtie Côte Brune 1995, Domaine Jamet : solide C2 Hermitage la Chapelle 1995, Jaboulet : animal D1 Cornas la Louvée 1996, Jean-Luc Colombo : élancé D2 Côte Rôtie Côte Brune 1996, Domaine Jamet : végétal E1 Côte Rôtie 2000, Domaine Jamet (en magnum) : abouti E2 Côte Rôtie Côte Brune 2000, Domaine Jamet : gamin F1 Côte Rôtie 2004, Domaine Jamet : enveloppé F2 Côte Rôtie Côte Brune 2004,... Suite

Verticale de Cos d’Estournel

10 janvier 2017 | Commentaires (0)

Cos89 Le Château Cos d’Estournel en 13 millésimes et sur plus de 40 ans, c’était le thème d’une dégustation organisée par PHUSIS en avril 2015. La comparaison avec 2 autres vins a mis en évidence la classe de ce cru ainsi sa structure solide et racée. Ci-dessous la liste des vins dégustés avec un seul mot pour les dire. A1 Château Cos d’Estournel 2007 : délicat A2 Château Cos d’Estournel 2002 : torréfaction B1 Château Cos d’Estournel 2009 : solaire B2 Château Cos d’Estournel 2010 : structuré C1 Château Cos d’Estournel 2003 : opulent C2 Château Sociando-Mallet 2003 : menthol D1 Château Pichon Baron 1999 : délicat D2 Château Cos d’Estournel 1999 : terrien E1 Château Cos d’Estournel 1995 : minéral E2 Château Cos d’Estournel 1996 : granuleux F1 Château Cos d’Estournel 1990 : large F2 Château Cos d’Estournel 1989 : concentré G1 Château Cos d’Estournel 1988 : svelte G2 Château Cos d’Estournel 1986 : sudiste H1 Château Cos d’Estournel 1970 : fondu   ... Suite

Beaucastel Vieille Vigne

9 janvier 2017 | Commentaires (0)

Beaucastelvv Issu du cépage Roussane, Beaucastel Vieille Vigne est un vin totalement hors sentiers battus. En témoigne la verticale mise sur pieds par PHUSIS au printemps dernier. Ci-dessous, la liste des vins en dégustation ainsi que, pour tout commentaire, un mot bien choisi…   A1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2006 : fruit A2 metaPHUSIS Roussanne 2011, Chamoson, Valais (vin expérimental jamais mis sur le marché) : tannique B1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2004 : aérien B2 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2003 : confit C1 Château de Beaucastel 2002 : délié C2 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2002 : puissant D1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2000 : opulent D2 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 2001 : structuré E1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 1998 : serré E2 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 1999 : généreux F1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 1997 : oriental F2 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 1996 : salé G1 Château de Beaucastel Vieilles Vignes 1995 : dégagé G2 Hermitage 1995, Jean-Louis Chave : mystérieux H1 Hermitage 2004, Tardieu-Laurent : jeune ... Suite

Verticale de Biondi-Santi

9 janvier 2017 | Commentaires (0)

BioSanti Au printemps dernier, PHUSIS a mis sur pied une verticale du fameux Brunello di Montalcino de Biondi Santi. Une très belle soirée animée par Gianni Fabrizio (Gambero Rosso) et un vin au style tonique, frais, droit. Dans l’esprit habituel de nos comptes rendus de dégustation, chaque vin est dit en un seul mot…   Rosso di Montalcino 2013, Fattoi : simple Brunello di Montalcino Riserva 2006, Gualto, Camigliano : tendre Brunello di Montalcino 2006, Biondi-Santi : balsamique Brunello di Montalcino 2005, Biondi-Santi : ferme Brunello di Montalcino 2004, Biondi-Santi : vif Brunello di Montalcino 2003, Biondi-Santi : souple Brunello di Montalcino 2001, Biondi-Santi : style Brunello di Montalcino 2000, Biondi-Santi : rond Brunello di Montalcino 1999, Biondi-Santi : scintillant Brunello di Montalcino 1998, Biondi-Santi : direct Brunello di Montalcino 1997, Biondi-Santi : sudiste Brunello di Montalcino 1996, Biondi-Santi : chaleureux Brunello di Montalcino 1995, Biondi-Santi : solaire Brunello di Montalcino 1994, Biondi-Santi : métallique Chianti Classico Riserva 1980, Riecine : acidulé Brunello di Montalcino 1987, Biondi-Santi : bouchonné Brunello di Montalcino 1977, Biondi-Santi : liégeux ... Suite

Les nouvelles cuvées de l’automne

30 novembre 2016 | Commentaires (0)

RXS15 Chers amis, chers clients,   Les très longues vendanges ont bien fatigué les vignerons mais ont en même temps laissé aux cuvées mises en bouteille en août un repos tout à leur avantage ! Les voilà prêtes à être dégustées. Et nous de vous les faire découvrir aux dates suivantes :   lundi 28 novembre de 17h30 à 20h30 à la Sarraz, rte de la Bruyère 3 jeudi 8 décembre de 17h30 à 20h30 à la Sarraz, rte de la Bruyère 3   Avec, au programme, une Rèze 2015 fine et cristalline, un incroyable Müller Thurgau 2015 largement au-dessus de la réputation du cépage, une Arvine extra-brut 2012 avec 36 mois d’élevage sur lattes. Plus… un joli – et unique – Gamay sur schistes 2015, une Durize 2015 qui fait parler la poudre, une Humagne rouge 2015 satinée, une Arvine Santo 2012 de grande liqueur et un mystérieux Furmint 2011.   Réservation conseillée : la plupart des vins ne sont disponibles qu’en faible quantité (limitée).   Pour organiser au mieux ces caves ouvertes, merci, dans la mesure du possible, de nous annoncer votre venue par mail !   Avis aux amateurs : il reste encore quelques bouteilles et quelques pots vaudois de Clos du Mormont 2014.   Liste des vins disponibles actuellement. ... Suite

Les dégustations de l’automne 2016

23 août 2016 | Commentaires (0)

ClosVougeot Chers amis, chers clients,   Les derniers travaux de vigne bouclés, il ne restera plus qu’à attendre que la nature suive son évolution jusqu’aux vendanges. Plutôt tardives, ces dernières nous permettent de placer une première dégustation en septembre. Puis nous reprendrons de plus belle dès le mois de novembre.   Au programme de ce semestre : le vieillissement des Bourgognes rouges, une horizontale de Barolo et Barbaresco 1996 et une horizontale de Bordeaux 1990.   Intéressant : nous vous proposons également un apéritif-discussion sur la biodynamie de Rudolf Steiner vue parl’hyper-médiatique Michel Onfray.   Enfin, nouvel opus de nos traditionnels modules d’apprentissage à la dégustation avec, pour cette automne, le module de base ainsi que celui consacré au nez.   Le programme complet est à découvrir ici.   Au plaisir de vous voir bientôt à la Sarraz ou ailleurs ! ... Suite

Les cuvées du printemps

1 juin 2016 | Commentaires (0)

roussanne Chers amis, chers clients,   Le printemps est là et la phusis (nature) s’active dans tous les sens. Avec les pluies incessantes, les vignes poussent, l’herbe aussi, ce qui demande bien de l’attention. En cave, la plupart des 2015 finissent leurs fermentations. Entre temps, les derniers 2014 se sont stabilisés et ont été mis en bouteille ces dernières semaines.   Nous sommes heureux de vous proposer, en 2014, deux Arvines de notre vigne de Sensine : la traditionnelle vieille vigne, meilleure d’année en année, ainsi qu’une jeune vigne dont c’est le retour en vin sec (jusqu’à présent, elle participait de la méthode champenoise). La Marsanne Roussanne est également très réussie : aromatique, fine et aérienne. En rouge, nous avons un joli Gamay sur granite ainsi que le Pinot Noir du Clos du Mormont qui commence à trouver, avec son quatrième millésime, une belle assise dans son terroir.   Premier des 2015 en bouteille, le Chasselas sur granite signe son retour après le très apprécié 2013.   Venez déguster ces nouvelles cuvées lors de nos caves ouvertes à la Sarraz (route de la Bruyère 3) ! le jeudi 16 juin de 17h30 à 21h le samedi 25 juin de 10h30... Suite

Des nouvelles du Clos du Mormont

7 mai 2016 | Commentaires (0)

Sécheresse et canicule en 2015 Sécheresse et canicule en 2015 Les vignes du Clos du Mormont ont beaucoup souffert lors de la sécheresse et de la canicule de 2015. Elles ont vraiment pris un coup dans l’aile et afin de les aider au mieux, il a fallut sortir de grands moyens… Tout a commencé par un travail du sol au cheval juste après les vendanges 2015, le 13 octobre. Les lignes ont été passées 2 à 3 fois avec des griffes et des pattes d’oie. Puis, chaque pied faible a été sarclé et amendé avec un peu de compost préparé par nos soins et mis en route une année plus tôt. Sachant que le Clos n’est pas facile d’accès, cela n’a pas été une mince affaire ! Cep sarclé et amendé Afin de contenir l’enherbement, de nouvelles tondeuses bio sont venues prêter main forte quelques semaines durant ! Moutons de la race skudden Ensuite, un nouveau travail du sol au cheval a été fait début avril, avec un outil encore jamais utilisé ici :... Suite

Verticale de Vosne-Romanée Les Suchots

3 mars 2016 | Commentaires (0)

SuchotCC Le 20 novembre dernier, PHUSIS animait une soirée consacrée aux Suchots de Confuron-Cotetidot. Il s’agit là de l’un des plus fameux premiers crus de Vosne-Romanée, idéalement enclavé entre Les Echezeaux et la Romanée Saint-Vivant. La dégustation de 11 millésimes de ce vin, parfois comparés avec d’autres cuvées proches, a mis en avant, chez ce producteur, un style profond, des arômes plutôt retenus, une certaine rigueur et surtout, une capacité à traverser les années tout en restant jeune.   Voici la liste des vins dégustés ainsi qu’un mot pour tenter de dire très succintement le vin.   A1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1993, Confuron-Cotetidot : simple A2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1981, Lucette Noellat : bouchonné A3 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1997, Prieuré-Roch : dentelle B1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1999, Confuron-Cotetidot : graphite B2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1999, Hudelot-Noellat : délicat C1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2001, Hudelot-Noellat : pointu C2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2001, Confuron-Cotetidot : terne D1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots... Suite

Programme du 1er semestre 2016

8 janvier 2016 | Commentaires (0)

CBJamet Chers amis, chers clients, L’hiver peine à s’installer vraiment mais à défaut de neige, les quelques pluies de ces derniers jours sont les bienvenues car la Nature à soif. Tout comme vous peut-être : soif de découvertes, de connaissances et de bons vins ! Et si vous participez à l’une ou l’autre de nos prochaines soirées ? La première est un repas sur le thème de la forêt à l’Auberge de l’Abbaye de Montheron. Nos vins seront mis en valeur par la belle cuisine du lieu ainsi que des touches visuelles, sonores et poétiques mises en œuvre par notre philosophe maison Michel Herren. Suivront plusieurs verticales de grands vins : Biondi Santi, Beaucastel blanc Vieilles Vignes, Cos d’Estournel et Côtes Rôties de Jamet. Marc Haller viendra également rallumer le four à bois de la maison pour son traditionnel atelier pain. Finalement vous pouvez toujours compter sur les Guides de Dégustation pour débuter ou continuer en toute sérénité votre chemin dans le passionnant labyrinthe du vin. Programme du 1er semestre 2016 en PDF Alors, on se voit bientôt ?   ... Suite

Les nouveaux vins PHUSIS de l’automne

7 novembre 2015 | Commentaires (0)

marsanne Chers amis, chers clients,   Les vendanges sont terminées depuis près d’un mois et les jus fermentent doucement en cave. La promesse de quelques jolies cuvées à découvrir dans… longtemps ! Pour l’heure, c’est au tour des crus mis en bouteille cet été. Avec les cuvées historiques : Arvine vieille vigne 2013, Arvine extra-brut 2012, Marsanne&Roussanne 2013 ainsi que Durize 2014. 2014 marque également le retour de l’Humagne Rouge (dernier millésime produit : 2011) et l’arrivée de la Rèze (cépage blanc dont il reste moins de 3 hectares en Valais). Enfin, cuvée unique, le Vintage rive gauche 2014 est un rouge muté réalisé dans l’esprit des grands Porto millésimés. PHUSIS fait la part belle aux cépages traditionnels et autochtones du Valais et se réjouit de vous faire goûter tout ça lors de ses caves ouvertes à la Sarraz (rte de la Bruyère 3) : le jeudi 26 novembre de 17h30 à 20h30 le mardi 8 décembre de 17h30 à 20h30 N’oubliez pas : ces vins sont rares (entre 26 et 437 bt produites par cuvée). En cas d’intérêt, le plus sage est de les réserver. Lien sur la liste des prix de l’automne 2015 Au plaisir de... Suite

Dégustations de l’automne

25 août 2015 | Commentaires (0)

vrsuchots Chers amis, chers clients, Le mois d’août n’est pas encore terminé que déjà les vendanges pointent leur nez ! Pas pour tout de suite bien sûr, mais cela ne saurait tarder… Et dans quelques semaines, une fois terminées, elles feront place aux longues et fraîches soirées à l’ambiance propice aux dégustations. Au coin d’un feu de cheminée, nous vous proposerons deux verticales de choix : Vosne-Romnée les Suchots et Sociando-Mallet, une soirée animée conjointement avec l’affineur de fromages Jacques Duttweiler et bien, sûr, le module de base de notre Guide de dégustation. Du côté des vins PHUSIS, plusieurs cuvées ont été mises en bouteilles ces derniers jours. Un repos de deux bons mois leur permettra de se présenter à vous sous leur meilleur jour. Les dates des prochaines caves ouvertes ainsi que la liste des vins disponibles vous seront communiquées après les vendanges. Et pour finir, que ceux que l’expérience des vendanges intéresse n’hésitent pas à prendre contact avec nous ! Programme 2ème semestre 2015   ... Suite

Les nouvelles cuvées disponibles

24 mai 2015 | Commentaires (0)

vinsprint15 Chers amis, chers clients,   Le printemps est bien installé et, avec lui, le retour des gros travaux de vigne. A la cave, les vins bougent également : ceux de 2014 finissent leurs fermentations et passent en phase d’élevage. En même temps, certains 2013 ont fini leur gestation et ont été mis en bouteille tout récemment. Donc, nous avons le plaisir de vous convier à deux moments de dégustation et de découverte de ces nouvelles cuvées :   Vendredi 12 juin de 18h à 21h30 à La Sarraz (Rte de la Bruyère 3) Samedi 13 juin de 11h à 13h30 à la La Sarraz (Rte de la Bruyère 3)   Afin de faire la connaissance avec : Une Arvine sur schistes metaPHUSIS 2013 intense et tonique. Anciennement nommée Arvine Tzametzon, cette cuvée est la seconde et dernière en provenance de cette vigne. Un Gamay sur granites metaPHUSIS 2013 d’une densité rare, qui nous a diablement enthousiasmé tout au long de sa vinification et de son élevage ! Le Clos du Mormont PHUSIS 2013. Vinifié en grappe entière, il se montre original, léger (moins de 12 % d’alcool), profond et structuré à la... Suite

Une journée à Sensine

10 mai 2015 | Commentaires (0)

Seigle en début de floraison   Seigle en début de floraison Voici, en quelques mots et quelques photos, le résumé d’une journée de viticulture à Sensine, dans une période intense où les travaux de printemps se succèdent sans arrêt. Rendez-vous ce samedi à 7h30 sur place avec Mathieu Udriot et Cannelle, son petit cheval spécialisé dans les travaux de traction. On commence par un tour de la parcelle pour décider des différents travaux. En effet, malgré la relative petite taille de cette vigne, les sols ne réagissent pas tous pareillement et il faut adapter le travail à chaque endroit. En fonction de la structure de la terre, de l’écartement des lignes, de l’avancement de la végétation et de l’effet recherché. On commence sans tarder par la plantation de 2013. On est en troisième feuille et les ceps sont encore trop peu vigoureux. Le choix du porte-greffe (riparia gloire) y est sans doute pour beaucoup. On décide ici de travailler le sol avec 5 griffes, deux passages et un rang sur deux. L’autre rang... Suite

Vins du Domaine Roumier : le compte rendu

2 mai 2015 | Commentaires (0)

BouchonRoumier   Fin mars, PHUSIS a eu le plaisir d’organiser et d’animer une dégustation consacrée aux vins du désormais mythique Domaine Georges Roumier. L’idée était de présenter quasiment toutes les cuvées produites au domaine – à l’aveugle – avec des crus correspondants d’autres domaines de référence dans un millésime identique ou proche. Une dégustation exceptionnelle, tant au niveau de la qualité des vins que sur ce qu’elle a apporté en terme de connaissance et de compréhension des grands terroirs dont ils sont issus.   Les cuvées dégustées en cette soirée du 30 mars avec, pour tout commentaire de dégustation, un seul mot…   A1  Corton-Charlemagne Grand Cru 2001, Domaine G. Roumier : salivant A2  Arvine Vieille Vigne 2007, Phusis : assorti A3  Corton-Charlemagne 2001, Pavelot : extrait   B1  Gevrey-Chambertin 2001, Claude Dugat : austère B2  Chambolle-Musigny 2001, Domaine G. Roumier : subtil   C1  Chambolle-Musigny 1er Cru Les Charmes 2000, Christophe Perrot-Minot : crémeux C2  Chambolle-Musigny 1er Cru Les Charmes 2000, Hudelot-Noëllat : élégant C3  Chambolle-Musigny 1er Cru Les Cras 2001, Domaine G. Roumier : minéral   D1  Ruchottes-Chambertin... Suite

Riesling d’Alsace : le compte rendu

21 mars 2015 | Commentaires (0)

geisberg2001 Le 5 mars dernier, PHUSIS animait une dégustation consacrée aux rieslings d’Alsace déclinés en plusieurs Grands Crus. Et ce, sur des millésimes d’au moins 10 ans d’âge. Deux pirates ont été glissés dans la dégustation, avec des fortunes diverses à l’arrivée… Certaines cuvées ont parfois été marquées par une évolution relativement importante (tout comme quelques bourgognes blancs de millésimes comparables). Par contre, tous les 2002 se sont montré fringants et encore en grande forme !     Liste des vins dégustés avec, comme toujours, un seul mot en guise de commentaire de dégustation    A1 Riesling Hengst Grand Cru 2000, Barmès Buecher : terne A2 Riesling Cuvée Frédéric Emile 2000, Trimbach : tonique B1 Riesling Cuvée Frédéric Emile 1996, Trimbach : minéral B2 Riesling Geisberg Grand Cru 1996, André Kientzler : tension B3 Riesling Clos Saint-Urbain Rangen de Thann Grand Cru 1996, Zind-Humbrecht : liégeux C1 Riesling Muenchberg Grand Cru 2001, André Ostertag : sensuel C2 Langhe Bianco 2001, G.D. Vajra (Piémont) : lactique D1 Riesling Geisberg Grand Cru 2001, André Kientzler : consistant D2 Riesling Osterberg Grand Cru... Suite

Le Clos du Mormont sous la neige

14 février 2015 | Commentaires (0)

congere1   Il y a une dizaine de jours, un épais manteau de neige est venu recouvrir la campagne et le Clos du Mormont.   Quelques jours plus tard, une forte bise accumule la neige juste en dessous du mur en pierres sèches qui borde le haut du Clos.               Les quantités sont impressionnantes et, quand le soleil revient, le neige se transforme, durcit et appuie sur les fils. Avec pour conséquence un peu de casse. En dessous, impossible de savoir ! Certaines tous jeunes ceps ont peut-être rompus sous la pression de la neige. Il faudra quelques semaines de patience pour voir cela de plus près…               ... Suite

Chemins de dégustation – 1er semestre 2015

25 janvier 2015 | Commentaires (0)

Roumier Chers amis, chers clients, L’hiver est bien installé mais les jours rallongent déjà : voici donc revenu les temps des dégustations ! Le programme que nous vous avons concocté s’annonce des plus passionnants avec une soirée consacrées aux Rieslings d’Alsace, une autre aux Barolo et Barbaresco, une verticale de Léoville-Las-Cases et enfin, une soirée dédiée aux vins du Domaine Georges Roumier. Début mai, dans le cadre de nos soirées Vin et Philosophie, nous tenterons d’éclairer nos lanternes sur les notions de bio, de biodynamie et de phusis. A la vigne, à la cave, et finalement, dans nos verres ! Découvrez aussi nos Guides de dégustation, désormais sous une forme plus « à la carte ». Toutes les informations sur les soirées sont à découvrir ici : Programme printemps 2015 ... Suite

Verticale de Le Pergole Torte : le compte rendu

21 janvier 2015 | Commentaires (0)

LePergoleA Le Pergole Torte est un peu à part dans le grand cortège des grands vins toscans. Son encépagement, l’exposition de ses vignes et son terroir lui donnent en effet une élégance, une classe et une légèreté uniques. La dégustation verticale de ce cru, en date du 28 novembre 2014, a été un grand moment et a confirmé que la l’extraordinaire finesse de Le Pergole Torte n’était pas une légende et que de plus, elle évoluait magnifiquement avec les années ! Voici la liste des vins dégusté ce soir-là avec, comme toujours, un seul mot en guise de commentaire de dégustation : A1  Le Pergole Torte 2010 : fruité A2  Le Pergole Torte 2008 : vineux A3  Le Pergole Torte 2006 : suave B1  Le Pergole Torte 2004 : aérien B2  Le Pergole Torte 2003 : monolithique B3  Le Pergole Torte 2001 : liégeux C1  Le Pergole Torte 1999 : harmonieux C2  Le Pergole Torte 1998 : volatil D1  Le Pergole Torte 1996 : frais D2  Montevertine Reserva 1995 : évident D3  Sangioveto 1994, Badia a... Suite

Verticale de Pavie : le compte rendu

4 janvier 2015 | Commentaires (0)

pavie Le 14 novembre dernier, PHUSIS animait, à la Sarraz, une verticale de Château Pavie. Comme attendu, les vins d’avant 1998 (avant Gérard Perse) se sont montrés les plus fins, les plus délicats et les plus digestes. Les vins d’après 1998 sont très mûrs, confits, parfois à la limite de la lourdeur. Autre constatation de taille : les petits millésimes (comme 1960) s’en sortent avec les honneurs. Les grands terroirs magnifieraient-ils les petits millésimes ? Finalement, en comparaison avec quelques pirates, Pavie fait à chaque fois ressortir sa forme en bouche très particulière, droite, élancée et sa minéralité fuselée que l’on doit certainement aux terroirs de la Côte sud de St-Emilion. Voici la liste des vins dégustés ce soir-là avec, pour tout commentaire, un seul mot bien choisi ! A1  Château Pavie 1960 : dentelle B1  Château Pavie 1970 : vigueur B2  Château Pavie 1961 : oxydation C1  Château Pavie 1978 : sylvestre C2  Château Pavie 1979 : corsé D1  Château Pavie 1982 : plaisant D2  Château Pavie 1975 : athlétique D3 ... Suite

Chemins de dégustation – 2ème semestre 2014

7 novembre 2014 | Commentaires (0)

Pavie Chers amis, chers clients, Alors que les vendanges viennent de se terminer, nous pensons déjà aux dégustations de cet automne et avons préparé d’alléchants nouveaux « Chemins de dégustation ». Vous y découvrirez deux verticales qui valent le détour : l’une de Pergole Torte (28 novembre – soirée d’abord prévue au premier semestre 2014) et l’autre de Château Pavie (14 novembre). Plus une soirée Ivresse et vin (7 décembre), animée par notre philosophe maison Michel Herren. Sans parler de nos traditionnels « Guides de dégustation ». Une date est à réserver en particulier : le 12 novembre, nous présenterons nos nouvelles cuvées fraîchement mises en bouteilles à la Chaux-de-Fonds (Cave de la Rue des Granges 6 de 17h30 à 20h). Au plaisir de vous revoir très bientôt ! ... Suite

Présentation des nouvelles cuvées PHUSIS

21 juillet 2014 | Commentaires (0)

leclos Chers amis, chers clients,   Alors que l’été bat son plein et que la vigne cesse progressivement de croître pour se concentrer sur ses fruits, nous avons le plaisir de vous convier à la dégustation des nouvelles cuvées PHUSIS (principalement 2012 et 2013).   Dernier venu, le millésime 2013 est particulier à plus d’un titre :   • Il a été marqué par un climat difficile et contrasté (descriptif détaillé ici). • Au cœur de l’été 2013, PHUSIS a quitté ses locaux valaisans pour s’installer à La Sarraz. • La vinification à La Sarraz a pour conséquence de ne plus pouvoir mentionner l’AOC sur nos cuvées valaisannes, qui passent désormais en « vins de pays romand ». Ainsi, toute mention de lieu-dit, village ou même région d’origine est désormais absente de nos étiquettes. Non sans que PHUSIS garde le même esprit : une terre pour un vin, dont la provenance est dévoilée par sa principale particularité géologique ou physique. • Nous avons décidé de simplifier notre étiquette, dès lors allégée des divers numéros de... Suite

Séance de travail – vins et fromages

14 mars 2014 | Commentaires (0)

Vache de la race Salers Vache de la race Salers Proposée dans le cadre des Chemins de Dégustation, la soirée PHUSIS et Jacques Duttweiler (accords vins et fromages) arrive à grands pas. Pour la préparer de la meilleure manière possible, une séance de travail vient de se faire chez Jacques Duttweiler à Thierrens. Dans le but de trouver une douzaine de fromages à accorder avec six cuvées de vins PHUSIS. Les accords vins et fromages sont loin d’être faciles à trouver. Le plus souvent, l’idée que l’on a (qui se base parfois sur des expériences précédentes) est mise à mal. Les vins sont vivants, ils changent, évoluent tout comme les fromages :  chaque pièce est différente des autres. Il faut alors bien souvent y aller par tâtonnement : cela explique les essais parfois curieux qui on été faits et dont le bref compte-rendu se trouve ci-après ! Les meilleurs accords seront reproduits lors de la soirée du jeudi 27 mars pour laquelle il reste quelques places ! Toutes... Suite

Chemins de dégustation – 1er semestre 2014

28 janvier 2014 | Commentaires (0)

pergole90 Bonjour chers amis de la phusis et de PHUSIS, chers clients !   L’hiver est là et la vigne semble dormir, les racines au froid et les bois exposés aux vents, à la pluie, à la neige. Mais tout en continuant à survivre, à faire son maximum pour passer l’hiver, elle travaille déjà, dans les mystères du froid, aux formes qu’elle déploiera dès la chaleur et la lumière revenues…   Pendant ces moments de calme relatif, PHUSIS vous propose tout un programme de dégustations et animations : Les Chemins de dégustation du premier semestre 2014   Deux verticales vous seront proposées : Château Montrose sur plusieurs décennies et Pergole Torte, ce grand vin toscan cher aux amateurs de Sangiovese élégants. Chablis sera également de la partie, lors d’une soirée consacrée à ses meilleurs crus et ce, au vieillissement.   Les accords vins et fromages seront aussi de la fête avec une soirée Jacques Duttweiler et PHUSIS. Et du côté du pain, Marc Haller viendra à nouveau transmettre ses expériences à l’occasion d’un après-midi passé aux abords du four à pain... Suite

Dégustations de décembre

10 décembre 2013 | Commentaires (0)

6.3site Chers amis de la phusis, Les vendanges sont terminées depuis peu. Quelques caisses de surmaturé ont en effet été récoltées dans la vieille vigne d’Arvine. En cave, les vinifications suivent leurs cours et bien des fermentations sont encore actives. Il faut dire qu’avec cet arrière automne plutôt frais, elles ne vont pas bien vite ! De leurs côtés, les vins mis en bouteille ce printemps et cet été continuent leur évolution et deviennent de plus en plus expressifs. C’est fascinant de sentir comme certains se déploient, d’autres se posent alors que d’autres encore commencent à peine à s’exprimer… Cette expérience, nous vous la proposons, verre en main, à l’occasion de nos trois dégustations de fin d’année dont une à la Chaux-de-Fonds. Nous aurons plaisir à vous accueillir aux dates suivantes : • le mercredi 11 décembre de 17h30 à 21h à la Sarraz (Rte de la Bruyère 3) • le vendredi 13 décembre de 17h30 à 21h à la cave de la Rue des Granges 6 à la Chaux-de-Fonds (vis-vis du Restaurant Le Faucheur) • le lundi 16 décembre de 17h30 à 21h à la... Suite

Dégustations d’automne

9 septembre 2013 | Commentaires (0)

signe Chers amis, chers clients, Alors que le raisin tarde à faire la véraison, à « traluire » comme on dit si joliment par chez nous dans le canton de Vaud, PHUSIS a le plaisir de vous convier à la dégustation de ses nouvelles cuvées. Comme vous le savez, notre gamme de vins comporte deux volets.   PHUSIS d’abord, avec des vins issus d’une approche « phusique » (méthode proche de la biodynamie). Ces vins, nous nous en occupons du début à la fin : de la vigne à la bouteille. Ces cuvées reviennent chaque année, comme l’Arvine vieille vigne de Sensine ou le récent Clos du Mormont de la Sarraz, mais aussi pour la dernière fois comme le Rouge de Sensine (la vigne a été arrachée après les vendanges 2012 et replantée depuis en Arvine). Il y a ensuite la gamme METAPHUSIS, gamme issue d’achats de raisins ou de vins auprès de collègues dont nous apprécions les vignes et le travail. Pour cette gamme, certaines cuvées sont uniques, produites une seule fois (comme l’extraordinaire Vin de Paille... Suite

PHUSIS en Engadine !

9 août 2013 | Commentaires (0)

waldhausaoût13 Chers amis, chers clients, Dans quelques jours, PHUSIS (vins, philosophie et animation) prendra le frais sur les plateaux de l’Engadine. Afin de présenter, à Sils Maria, une partie de ses nouvelles cuvées récemment mises en bouteille. Rendez-vous donc le mardi 20 août dès 16h à l’hôtel Waldhaus ! Ce n’est certes pas la porte à côté mais si vous êtes dans la coin, n’hésitez pas à passer. D’autant que la région vaut largement le déplacement. Outre la dégustation des vins d’une quinzaine de jeunes et nouveaux producteurs suisses, il est possible de suivre une conférence-dégustation donnée par Stefan Keller sur le même thème ainsi qu’un repas en compagnie des producteurs et de leurs vins. D’ici les vendanges, qui débuterons probablement début octobre, nous aurons l’occasion de vous convier à d’autres présentations-dégustation des nouvelles cuvées, à la Sarraz ou ailleurs. Au plaisir de vous voir bientôt et bien cordialement. Vive la phusis ! Toutes les informations sur cette journée ici ... Suite

Le Clos du Mormont : du vin ou des orchidées ?

16 juin 2013 | Commentaires (0)

Orchis1 Les orchidées, il en existe un nombre conséquent. De la plus petite, quasi invisible, à la plus grande, que l’on rencontre dans d’autres contrées, sous des climats chauds et humides. En Suisse, on en a toute une série. Mais l’orchis bouc reste relativement rare et elle à l’air de se plaire dans le Clos du  Mormont!                         ... Suite

Corton-Charlemagne

5 mai 2013 | Commentaires (0)

Corton12.4 Grand Cru blanc de la Côte de Beaune, le Corton-Charlemagne vit quelque peu dans l’ombre des Montrachets et autres Grands Crus de Puligny et Chassagne… Afin d’explorer ses multiples facettes, PHUSIS a proposé, le 14 avril dernier, une soirée qui lui était entièrement consacrée. Et ce, principalement sur des millésimes à l’évolution. Grande surprise : aucun vin n’était véritablement sur la pente descendante (ce qui est remarquable au vu des millésimes dégustés). Liste des vins avec, en face de chaque vin, un mot qui lui correspond bien…   Pouilly-Fuissé 2009, Clos Varambon, Château des Rontets | envinage     Corton-Charlemagne 1995, Louis Latour | opulent Corton-Charlemagne 1991, Bonneau du Martray | frais   Corton-Charlemagne Vieilles Vignes 1994, Verget | serré Corton-Charlemagne 1994, Bonneau du Martray | aérien   Corton-Charlemagne 1997, Verget | minéral Corton-Charlemagne 1997, Bruno Clair | filiforme Corton-Charlemagne 1999, Bonneau du Martray | miel   Corton-Charlemagne 1998, Bruno Clair | délié Corton-Charlemagne 1998, Bouchard Père et Fils | austère Corton-Charlemagne 1998, Domaine Leroy | tellurique   Corton-Charlemagne 2000, Ambroise | rustique Corton-Charlemagne 2005, Chevalier Père et Fils | suave   Corton-Charlemagne 2008,... Suite

Les murs du son

7 février 2013 | Commentaires (0)

MichelGodard PHUSIS retourne ce vendredi à la cave du Petit Paris à la Chaux-de-Fonds. Mais cette fois, ce sera en nocturne, à l’occasion d’un concert de Michel Godard et Günter « Baby » Sommer. Quelques vins seront proposés à l’entracte ou après le concert. Une approche différente du vin ! Plus d’information sur le concert ici. ... Suite

Dégustations du printemps

2 février 2013 | Commentaires (0)

cortonleroy Chers amis de la phusis,   Les travaux d’hiver sont actuellement en cours. Il en va en effet de la taille, de l’entretient des banquettes et terrasses, de la préparation pour plantation de la parcelle de Rouge de Sensine arrachée en novembre dernier, du remplacement du système de palissage sur la jeune vigne d’Arvine, etc.   Et avant d’attaquer les gros travaux de l’été, nous avons concocté, pour ce printemps, un programme de dégustations très alléchant… Avec notamment une verticale de Chave, une dégustation consacrée à l’appellation Corton Charlemagne et une soirée dédié à Yquem 1988. Sans oublier nos promenades dans le vignoble de Fully que nous déclinons cette année en deux versions, courte ou longue. Enfin, Marc Haller, boulanger à la sensibilité hors norme, viendra à la Sarraz rallumer l’ancestral four à pain de la maison et transmettra son expérience.   Tous les détails sont à découvrir ici : Programme printemps 2013   Par ailleurs, nous aurons bientôt le plaisir de vous faire déguster le premier millésime du Clos du Mormont : un moment que nous... Suite

Clos du Mormont | 28

20 décembre 2012 | Commentaires (0)

Exif_JPEG_PICTURE Trois mois sans nouvelles de notre part… Dans un premier temps, nous les avons passés à mûrir nos baies. Et cela n’a pas été sans difficultés, avec les nombreuses pluies de septembre. Puis, un jour de début octobre, par une belle journée ensoleillée, nous avons vu arriver une grande équipe de vendangeurs enthousiastes. Trois d’entre eux sont partis en éclaireur entre nos lignes afin de récolter les plus belles de nos grappes. Ils les ont délicatement posées en caissettes pour qu’elles soient mises telles quelles dans la cuve. Les nombreux autres vendangeurs les ont suivis et ont soigneusement trié les autres grappes afin d’éliminer les foyers de pourriture, les bouts de grappe pas mûrs et les rares grains piqués par les oiseaux ou les guêpes. Puis tout ce monde est parti. Et nous avons retrouvé le calme. Nous nous sommes sentis plus légers, comme libérés. Quelques jours plus tard, nous avons reçu une application de bouse de corne, comme l’an dernier à la même... Suite

PHUSIS suit son chemin

23 septembre 2012 | Commentaires (0)

PHUSIS suit son chemin… de dégustation !   Le programme de l’automne 2012 est en effet sorti avec de beaux moments gustatifs en perspective comme une verticale de Château l’Evangile, une verticale de Château Beaucastel, la découverte des multiples visages de la Marsanne, une rencontre avec l’immense Champagne Salon 1988, une soirée fromage un peu particulière et comme toujours, notre guide de dégustation décliné en ses différents modules d’apprentissage. Toutes les informations sont à découvrir dans le Programme automne 2012 ... Suite

Clos du Mormont | 27

4 septembre 2012 | Commentaires (0)

Les arbres et la nature un peu sauvage qui nous entourent nous donne l’impression de ne pas être que des ceps noyés dans un océan d’autres ceps, comme c’est parfois le cas pour certains de nos semblables dans d’autres régions viticoles. Mais l’inconvénient c’est qu’avec ces arbres et ces fourrés, les oiseaux sont aussi très présents ! Et leur oeil aiguisé regarde d’un peu trop près nos petites petites baies en train de rougir. Certains ont même commencé à piquer quelques baies, en bout de ligne.   Alors notre vigneron est venu poser les filets. Cette année, il a mis des filets latéraux. Moins dangereux pour les oiseaux que les filets aériens dans lesquels ils peuvent se prendre. Bon : deux kilomètres de filets, ça calme ! Mais en même temps, c’est le dernier gros oeuvre avant les vendanges. Depuis, il nous laisse tranquille et c’est à nous de jouer. Nous sommes maintenant seuls, avec nos baies à mûrir, si le ciel et la phusis... Suite

Les nouvelles cuvées de la rentrée

24 août 2012 | Commentaires (0)

metaPHUSIS 4.9 : Chardonnay sur les Claives à Fully Chers amis de la phusis,   Après un printemps et un début d’été particulièrement chaotiques côté météo, le soleil et la chaleur semblent maintenant bien installés. Cette météo contrastée ne nous a pas laissé beaucoup de répit ; il a fallu être constamment sur le terrain pour accompagner la vigne dans sa production du raisin. Et les choses ne sont pas finies : comme le dit un vieux dicton, « août fait le moût ». Autrement dit, les semaines en cours sont décisives et nous avons constamment le regard tourné vers le ciel et ses humeurs, apparemment de plus en plus orageuses…   Avant les vendanges, nous serions heureux de vous accueillir pour partager un moment et déguster les nouvelles cuvées de la gamme PHUSIS mises en bouteille à la fin du printemps. Vous y trouverez en dégustation toute une série de vins, dont notamment une Arvine Extra-Brut 2009 en méthode champenoise, de la même cuvée que l’an passé mais avec une... Suite

Clos du Mormont | 26

16 août 2012 | Commentaires (0)

Ces derniers jours, nous ne nous sommes pas trop manifestés. Trop occupés, en effet, à transformer nos baies vertes et dures en des fruits sucrés et tendres. Passer du pur végétal au fruit. Un peu comme la chenille et le papillon… Il paraît que vous appeler cela la véraison ! Avant elle, nos baies vertes peuvent être attaquée par le mildiou et l’oïdium. Mais dès qu’elle est bien entamée, le sucre arrive dans nos baies et ces deux maladies cryptogamiques ne peuvent plus nous atteindre. L’arrivée du sucre laisse cependant le champ libre à un nouvel ennemi : la pourriture grise. Cette dernière se développe plus facilement sur des grappes serrées à l’intérieur desquels l’humidité pourrait stagner ou s’il y a des petites blessures sur nos grains, par exemple provoquées par de becs d’oiseaux ou des impacts de grêle. Autant dire que l’on sort d’une période de risque pour entrer dans une autre, tout aussi périlleuse, mais sur laquelle notre vigneron aura... Suite

Revue de presse

2 août 2012 | Commentaires (1)

L’excellent Schweizerische Weinzeitung consacre, dans son numéro actuel (Ausgabe 7/8 – Juli / August 2012) un dossier aux producteurs et vins du Valais.   PHUSIS | Une expérience du vin a le plaisir de figurer dans un encadré du dossier avec commentaire de trois de ses cuvées. L’encadré en PDF     ... Suite

Clos du Mormont | 25

28 juillet 2012 | Commentaires (0)

Le retour du soleil et du temps sec. Un point positif pour la lutte contre les maladies cryptogamiques. Nous sentons en effet une pression un peu moins grande sur nos feuilles et nos grappes. Même si quelques grains, par-ci, par-là, sont contaminés et vont s’arrêter de mûrir et, dans le meilleur des cas sécher. Faut dire qu’avec un temps d’incubation de presque deux semaines, lorsque ces grains apparaissent, c’est déjà trop tard. Du coup, un seul traitement depuis notre dernier message. C’était ce jeudi matin. 8 jours depuis le dernier passage : c’est presque un record en cette année pour le moins particulière ! Mais une bonne nouvelle en cache parfois une mauvaise. En effet, le soleil et la chaleur sont revenus de manière si soudaine et si violente qu’ils ont grillé une partie de nos grains. Y pas que vous qui avez des coups de soleil… Mais nous, quand on les attrape, on est bons pour faire une croix sur nos grumes touchées.... Suite

Clos du Mormont | 24

17 juillet 2012 | Commentaires (0)

Le temps des traitements bat son plein et, depuis notre dernier message, nous en avons encore subit deux, dont un ce matin. Ce dernier contenait de l’extrait fermenté de bardane. C’est fou ce que cette odeur est puissante. On pourrait même dire un peu désagréable…           Sinon, les plaies dues à la grêle finissent de se cicatriser et nos grains continuent de grossir. Les travaux de la feuilles sont maintenant terminés et nos apex ont été tressés pour éviter de les couper. Peut-être qu’on viendra encore enlever quelques feuilles dans la zone des grappes mais cela dépendra certainement de la météo du mois d’août…   Les maladies qui nous touchent ne s’attaquent pas seulement à nos feuilles mais aussi à nos souches. Plus sournoises, ces attaques ne se voient que lorsque c’est trop tard. Certains d’entre vous les appellent esca et eutypiose… Elles apparaissent souvent petit à petit mais parfois viennent d’un coup, de manière fulgurant, comme une crise cardiaque chez vous, les humains. La mort en... Suite

Clos du Mormont | 23

5 juillet 2012 | Commentaires (0)

Comme nous l’avions prévu, on est revenu hier nous administrer un nouveau traitement. Et depuis la dernière pluie, nous avons vu notre vigneron quasiment du lever de jour à la nuit tombante. Il s’est appliqué a faire un second passage pour enlever les entre-coeurs restants, remettre nos branches droites, tresser nos apex pour éviter de les couper et enlever encore quelques feuilles dans la zone des grappes. Un gros travail qu’il a terminé par le traitement d’hier. Mais à peine deux heures plus tard, un énorme orage est venu du Jura et nous a complètement lavés (plus de 45 mm d’eau en moins d’une heure). Pire, l’orage a aussi lâché de la grêle qui a atteint une partie de nos grumes. Comme nous n’avons pas encore commencé à produire du sucre, ces dernières ne vont pas pourrir. Mais elles vont tout de même s’arrêter de croître et sécher. Au final, on va perdre une partie de nos précieux grains. Et comme... Suite

Clos du Mormont | 22

1 juillet 2012 | Commentaires (0)

Depuis l’apparition du mildiou, nous sommes constamment sous pression. Ce champignon essaie de se multiplier, de coloniser toutes nos feuilles et nos grappes (il a même réussi à toucher deux de nos grappes…). Il profite de la moindre pluie pour disséminer ses spores aux alentours, puis de la chaleur pour prospérer. Du coup, nous avons souvent droit à des traitements. Il y en a eu deux depuis celui, carabiné, que nous vous avons expliqué tantôt. Mais malgré tout ces soins, il y a toujours quelques petites zones qui ne sont pas atteintes par le traitement et qui relancent l’infection… Bon, comme il se remet à pleuvoir, on peut être sûr que l’on reviendra sous peu nous en administrer un autre, de traitement… Entre temps, tous nos entre-coeurs de la zone des grappes ont été enlevés. Cela permet à ces dernières d’être plus facilement atteintes par les produits de traitement et d’être ainsi mieux protégées… ... Suite

Clos du Mormont | 21

21 juin 2012 | Commentaires (0)

C’est la guerre ! En effet, nous sommes tellement occupé actuellement à ouvrir nos fleurs que nous avons baissé quelque peu notre garde. Et le mildiou ne s’est pas fait attendre. Il nous a frappé à quelques endroits, pas de manière vraiment significative mais quand même, nous le sentons là, un peu partout, prêt à nous réduire en compote dès que possible. Et surtout prêt à bondir sur nos grappes. Mais nous, on veut finir de fleurir et faire nos graines, assurer notre descendance… Lorsque se sera fait, lorsque nous aurons tout donné, il pourra faire son oeuvre. Heureusement, notre vigneron s’est rapidement occupé de nous par un traitement assez solide. Nous l’avons senti emprunté pour trouver en toute urgence une fenêtre météo sans humidité, sans pluie. Et hier en fin d’après-midi, il est venu pulvériser un drôle de mélange avec des tisanes et des décoctions de plantes, du purin d’ortie et de consoude, des huiles essentielles, du souffre et du cuivre,... Suite

Clos du Mormont | 20

17 juin 2012 | Commentaires (0)

Encore une semaine partagée entre pluies et éclaircies. Et pendant ce temps, nous, on commence à fleurir. Ce moment est d’une intensité folle pour nous. C’est là que tout se passe. Si nous ne fleurissons pas bien, pas ou peu de reproduction en perspective… Donc on donne tout. Et quand on donne tout, on oublie un peu le reste, surtout nos défenses. Avec la pluie du début de semaine, la pression de mildiou on l’a à nouveau bien sentie. Et notre vigneron est revenu avec ses produits de traitement, pour les appliquer vendredi soir. Comme on ne fait que de pousser, il doit mettre une quantité toujours plus grande de liquide et ça prend toujours plus de temps… Par contre, dès jeudi, on a senti la chaleur revenir. Dans un premier temps, on s’est dit chouette ! Mais les grosses chaleurs, avec un rien d’humidité, c’est idéal pour l’oïdium que nous sentons en embuscade… Comme le mildiou, c’est aussi un champignon. Et... Suite

Clos du Mormont | 19

10 juin 2012 | Commentaires (0)

Vous avez vu cette semaine pluvieuse ? Vous avez vraiment senti ces gouttes de pluies tomber sur vous inlassablement ? Peut-être pas, abritez que vous êtes dans vos maisons… En tout cas nous, on les a bien senti tomber, ces gouttes. D’abord une grosse salve dimanche et lundi. On s’est senti bien après. Mais aussi très vulnérables : on a perçu une pression de champignons, en particulier ce que vous appelez le milidou… Heureusement, on est venu mercredi tard dans la soirée (le seul moment sec) nous aider par un traitement incluant des plantes (ortie, achillée et osier) et de petites doses de cuivre et de soufre. Mais rebelote, une nouvelle grosse pluie jeudi et vendredi nous a lavé complétement de la protection de mercredi. Notre vigneron est donc revenu samedi soir avec son mélange habituel. Faut dire qu’on a l’impression que c’est pas fini et qu’il va encore pleuvoir (peut-être 40 jours, qui sait ?). Entre deux traitements, on s’est... Suite

Les PHUSIS du printemps

4 juin 2012 | Commentaires (0)

Chers amis, Chers clients, C’est bientôt le début de l’été et nous sommes au cœur des travaux de la feuille. La vigne pousse en effet comme jamais et il faut être constamment à ses côtés pour la soutenir dans la production de bons et beaux raisins… Les vins de 2011 et certains 2010 sont, pour leur part, sur le point d’être mis en bouteille et vous pourrez les découvrir cet automne, dès qu’ils seront remis de leur mise. Par contre, quelques vins de 2010, 2009 et 2008 ont été mis en bouteille ces derniers mois et nous ne résistons pas au plaisir de vous les faire découvrir avant l’automne, à l’occasion de deux dégustations, une à la Sarraz et l’autre, à Martigny. Ces quelques vins sont rares, confidentiels : entre 97 et 320 bouteilles par cuvée ! • le mercredi 13 juin de 17h00 à 21h à la Sarraz (Rte de la Bruyère 3) • le samedi 16 juin de 11h à 14h30 à Martigny (Chemin des Barrières 27) Vous pourrez ainsi découvrir notre... Suite

Clos du Mormont | 18

3 juin 2012 | Commentaires (0)

Samedi, nous avons reçu un traitement à base de prêle, mais également de petites doses de cuivre et de soufre. Faut dire qu’aujourd’hui dimanche, c’est le périgée : le moment où la lune est la plus proche de la terre. Et ce moment, nous le sentons très fort. Comme quelque chose qui tire vers la haut. La lune, en somme, qui attire tout vers elle. Et surtout les champignons, ces maladies fongiques qui s’attaquent à nos feuilles et à nos grappes. Alors nous sommes maintenant habitués à recevoir un traitement avant le périgée. Toujours avec de la prêle et pas n’importe laquelle : de la prêle des champs. Si vous avez déjà observé attentivement la prêle, vous aurez remarqué qu’elle pousse sur des endroits très humides et qu’elle n’est pas attaquée par les champignons qui sont pourtant bien présents dans ces milieux… Alors nous, on essaie de capter son message et de faire comme elle : s’inspirer de sa force, de sa... Suite

Clos du Mormont | 16

25 mai 2012 | Commentaires (0)

Avant l'ébourgeonnage Vous allez souvent chez le coiffeur ? Et bien pour nous, c’est en gros une fois l’an et c’est maintenant. Bien sûr, il y aura encore quelques retouches par la suite mais le plus gros est effectué lorsque nous poussons de partout, lorsque tout jaillit hors de nous (c’est le printemps !). Parfois, certains d’entre vous appellent cela l’ébourgeonnage.   Une chose de sûr : c’est pour nous l’occasion d’avoir un moment notre vigneron rien que pour nous, chacun à son tour… Après l'ébourgeonnage   ... Suite

Clos du Mormont | 15

24 mai 2012 | Commentaires (0)

Vous n’avez pas eu froid, jeudi passé ? Et bien nous si, on s’est même gelé les extrémités. Pas chacun d’entre nous, heureusement mais quand même : certains n’ont pas bonne mine. Mais comme nous avons plein de ressources, on devrait limiter la casse. Enfin, on fera comme toujours le maximum… Ces derniers temps, on s’affaire (enfin !) beaucoup autour de nous. On fauche l’énorme quantité d’herbe qu’il y a cette année et qui n’est pas étrangère à ce qui nous est arrivé jeudi. Mais ça prend du temps. On nous défait d’une partie de nos bourgeons afin de n’en conserver que quelques uns pour les rendre forts et aptes à porter nos fruits. Et ce matin, nous avons eu droit à un nouveau traitement dans lequel nous avons perçu, mis à part le cuivre et le soufre, un grand cocktail de plantes (osier, ortie en tisane et en macération, valériane, achillée millefeuille, buis et cynorhodon). De quoi tenir le coup... Suite

Clos du Mormont | 14

16 mai 2012 | Commentaires (0)

Pluie, chaleur, soleil, pluie, froid, soleil, pluie, pluie, chaleur, froid… Drôle de cocktail météo auquel nous assistons depuis quelques jours. Vendredi, nous avons eu droit à un traitement. On a bien senti la présence de plantes dans la préparation (ortie, osier, achillée millefeuille et valériane) mais aussi, pour la première fois, un peu de soufre et de cuivre. Faut croire que la pression des maladies est là… Mais nous, on ne sent pas grand chose pour l’instant. On est jeunes, petits et assoiffés de vie, dans l’urgence de faire des feuilles, de croître au plus vite… ... Suite

Clos du Mormont | 13

6 mai 2012 | Commentaires (0)

Nous avons de nouveaux copains ! On est en effet venu cette semaine planter une soixantaine de jeunes barbues à la place des vieux ceps morts ces dernières années. Nous avons bien sûr essayé de voir de quel bois elles sont issues et avons perçu que leur porte-greffe est différent du nôtre, un peu moins vigoureux. On verra bien le résultat dans quelques années… En tout cas, elles ont reçu les meilleurs soins : l’herbe a été enlevée sur une bonne surface, le sol bien remué et elles ont même reçu un peu de poudre de corne pour démarrer au mieux. Et avec la pluie de ces derniers jours, elles sont bien parties pour…prendre racine ! Et en parallèle, nous avons aussi eu droit à un traitement. C’est vrai qu’avec le périgée et la pleine lune de ce week-end, nous nous sentions pas comme d’habitude, un peu faible peut-être. Le traitement fut agréable. Nous n’y avons sentis que des tisanes de plantes,... Suite

Clos du Mormont | 12

1 mai 2012 | Commentaires (0)

Cheval Ça y est, les beaux jours reviennent  ! Nous avons eu la visite, jeudi passé, du drôle d’équipage constitué de l’énorme cheval et de son accompagnant. Nous avons perçu ce dernier lui parler tantôt doucement puis tantôt guider la charrue armée de 4 griffes. 4 griffes qui se sont enfoncées sans problème dans la terre, cassant les racines des herbes sans modifier les différents horizons du sol. Nous le sentons au plus profond de nous : un sol plus aéré vit mieux, un sol sarclé diminue la concurrence entre vigne et herbes, un sol travaillé nous donne plus d’énergie et nous permet de pousser plus facilement.   Et avec les quelques jours de beau qui suivent ce travail, les racines des herbes mises à nues sèchent et cela augmente encore l’efficacité du geste. Travail du sol au Clos du Mormont ... Suite

Grands Vins rouges du Val de Loire

24 avril 2012 | Commentaires (0)

PHUSIS a une affinité particulière pour la Loire et ses vignobles. Affinité partagée avec une douzaine d’amateurs lors de la mémorable soirée du 4 avril à la Sarraz. De grandes cuvées – parfois légendaires – ont été ouvertes et appréciées à cette occasion :   Intuition 2009, Coteaux du Vendômois, Patrice Colin Je suis le sauvage de la soirée. Je ne manque toutefois ni de finesse, ni de race… Saumur-Champigny 2010, Domaine des Roches Neuves Exubérant, plein de fruit, mon corps est effilé. Chinon les Varennes du Grand Clos 2005, Charles Joguet J’embaume de fleurs, de cuir et d’épices. Et en bouche, je ne jure que par la sapidité. Saumur-Champigny La Marginale 2005, Domaine des Roches Neuves Solaire, comme le terroir duquel je suis issu. Encore un peu massif, je ne demande qu’à m’affiner avec le temps. Saumur-Champigny le Bourg 2004, Clos Rougeard Clair, assez boisé, mon corps est fin, très délié, tout en longueur. On m’appelle volontiers le faux maigre… Chinon Coteau de Noiré 2002, Philippe Alliet Généreux, droit, complexe. J’ai la situation bien... Suite

Clos du Mormont | 11

15 avril 2012 | Commentaires (0)

Après ce mois de mars complètement fou, marqué par la chaleur et la sécheresse, nous retombons dans l’humidité et la fraîcheur. Mais entre temps, le sol s’est quand même bien réchauffé et la vie reprend de plus belle. Nous voyons en effet de nombreuses petites pousses vertes sortir de partout et attendons avec hâte qu’on vienne les déranger un peu avant qu’elles ne s’installent trop ! Avec le cheval de la dernière fois, ce serait vraiment top : un travail délicat, silencieux et que nous sentons à peine, un sol bien aéré et surtout pas tassé après les différents passages et, en prime, peut-être quelques crottins de ci, de là ! Mais nous sentons bien qu’avec l’humidité du sol, ça ne serait pas possible pour l’instant : la terre collerait partout et les herbes remuées ne sécheraient pas et reprendraient sans trop de difficulté. On attend donc, avec hâte, une période un peu moins humide…   Entre temps, nous avons reçu, ce vendredi... Suite

Clos du Mormont | 10

7 avril 2012 | Commentaires (0)

Vous le sentez ? Non ? Mais si, vous sentez bien, ça tire vers le haut, tout va vers le haut… Non ? Mais enfin, sensibilisez-vous un peu ! Le périgée lunaire c’est aujourd’hui : en tout cas de notre côté, pas besoin de calendrier !   On le perçoit bien et on sent aussi que les maladies – tel le mildiou – ont tendance à sortir du sol pour monter sur nos bourgeons gonflés afin de s’installer pour être actives le plus tôt possible et commencer leur travail de décomposition…   Heureusement, il y a deux jours, nous avons reçu une fine pulvérisation à base de décoction de prêle et de tisane d’ortie. C’est fou comme ça empêche ces maladies de monter, ça les plaque au sol !   En parallèle, on nous a aussi donné de l’air, enfin de l’air dans la terre : on a enlevé à la pioche, autour de nous, les plantes un peu envahissantes ou gourmandes en eau : aubépines, chardons,... Suite

Clos du Mormont | 9

3 avril 2012 | Commentaires (0)

Les jours se suivent et se ressemblent : du soleil, de la chaleur, de la bise et toujours pas d’eau. Nous n’avons pas encore soif mais nos réservent diminuent à grande vitesse alors que nous n’avons même pas encore sorti nos premières feuilles. Nos bourgeons sont pour l’instant gonflés, tous prêts à éclater. S’il ne pleut pas bientôt, nous serons contraints de faire dans l’économie… Et ce n’est pas la petite pluie de cette nuit qui va nous suffire !   Tout cela ne nous empêche pas d’être l’objet de nombreuses manipulations : on a commencé par nous raccourcir la branche à fruit puis la nettoyer des vrilles et petits sarments de l’an passé. Puis, une à une, ces branches ont été couchées, entortillées sur le premier fil de fer. Et pour éviter qu’elles ne se fassent la malle aux premières petites secousses, elles ont été attachées à ce fil.   Nous avons aussi eu la visite d’une drôle de machine montée sur des... Suite

Une verticale de Clos de Tart

18 mars 2012 | Commentaires (0)

Grand Cru situé sur la commune de Morey-Saint-Denis au coeur de la Côte de Nuits, le Clos de Tart appartient à un seul exploitant. Une sorte de belle au bois dormant qui s’est réveillée il y a peu, fin des années 1990… Dès lors, les vins (ainsi que la réputation du cru) ont beaucoup progressé pour se situer actuellement au sommet de ce que la grande Bourgogne peut produire. La verticale proposée par PHUSIS a permis aux nombreux participants de s’immerger au coeur de ce climat légendaire.   Clos de Tart 1999 Issu d’un millésime étonnant, alliant quantité et qualité, je me donne aujourd’hui totalement. Avec mon volume important et ma longue finale minérale, je me sens abouti… Gevrey-Chambertin En Champs 1999, Denis Mortet Pirate de la dégustation, comparé à l’aveugle avec le précédent, je me montre plus foncé, plus expressif. Mais je dois quand même avouer que ma finale n’a pas le panache ni la longueur de celle du Clos de Tart… Clos de Tart 2001 Je viens... Suite

Clos du Mormont | 8

12 mars 2012 | Commentaires (0)

Durant la semaine qui vient de passer, on nous a souvent rendu visite. Pour la taille évidemment (les influences des astres étaient au mieux mardi, mercredi et jeudi) mais aussi pour tirer les bois et appliquer un enduit sur les grosses plaies de taille. Ce dernier est composé d’une multitude d’élément desquels nous avons cru reconnaître la bouse de vache, l’argile, la propolis et une sorte de compost pour ainsi dire parfait. Une manière de nous protéger des maladies qui, insidieusement, profitent de ces plaies pour entrer en nous et nous détruire à petit feu… ... Suite

Clos du Mormont | 7

6 mars 2012 | Commentaires (0)

C’est parti ! La lune est descendante, elle passe devant la constellation des Gémeaux et stimule les sensibilités florales de la phusis. Et, comme nous autres sommes plus appréciés pour nos fruits (et nos fleurs), que nos feuilles ou nos racines, c’est un bon jour pour travailler avec nous. Notre vigneron a donc commencé à s’affairer, en ce dimanche, aux travaux de la taille. Un de ses pairs le suit et tire les bois (ce qui consiste à enlever toutes les branches taillées et les mettre en petits tas, dans l’attente d’un prochain broyage)… ... Suite

Clos du Mormont | 6

5 mars 2012 | Commentaires (0)

La durée des jours s’allonge, la période de grands froids semble derrière nous, certaines herbes commencent timidement à refaire de petites pousses, d’abord blanches, puis un peu jaunes puis franchement vertes. Mais pour nous autres les ceps, ce n’est pas encore le moment de faire exploser nos bourgeons. Trop de risque de se faire « brûler » par un coup de gel… Mais nous sentons que les choses évoluent. Et pas plus tard que vendredi passé, on est venu s’affairer autour de nous pour enlever les fers et les clips. Vous savez, ces trucs qui soutiennent nos branches et nos fruits. Tout ça sent la taille ! ... Suite

Clos du Mormont | 5

17 février 2012 | Commentaires (0)

Il y a quelques jours, nous avons eu la visite du vigneron. Une  visite courte : presque une visite de courtoisie… Il est allé dans chaque rang, affairé à compter ceux d’entre nous qui ont passé l’arme à gauche. Touchés par une maladie du bois, une attaque de champignon, une saison trop sèche, des racines malmenées par le travail du sol, un gel trop intense… Quelques-uns ont péris et ces quelques-uns seront remplacés au printemps. Et, dans 6 à 10 ans, ils seront en pleine forme pour servir de trait d’union, avec nous autres, entre les multiples influences du sol et du lieu et le vin qui en est issu. La vigne cultive la patience…     ... Suite

Clos du Mormont | 4

5 février 2012 | Commentaires (0)

Tiens, en cette mi-janvier, nous sentons notre vigneron s’affairer autour du Clos pour récolter des baies de cynorhodon. C’est chouette de voir qu’il met la main à la pâte pour les cueillir juste à côté de nous. Ça nous permet de l’avoir un moment pour nous, au cœur de l’hiver !   Les églantiers et toute la riche flore qui entoure et compose le Clos sont pour nous des alliés. Ils participent à une grande biodiversité qui se retrouve aussi au niveau des insectes, des papillons et des oiseaux. Alors quand un insecte vient goûter à nos petites pousses, le prédateur n’est jamais loin…   Une fois le printemps et l’été venus, nous sommes stimulés par les tisanes de plante qui sont ajoutées aux traitements. Notamment le cynorhodon avec son côté rafraîchissant et sa richesse en vitamines. ... Suite

Clos du Mormont | 3

27 janvier 2012 | Commentaires (0)

Les jours s’allongent. Oh, pas encore de beaucoup. C’est à peine perceptible. Mais lorsqu’on a les racines bien plantées dans le sol, qu’on ne bouge jamais du lieu où l’on vit et bien on a une autre sensibilité aux influences extérieures. Comme la température, l’humidité ou l’intensité et la qualité de la lumière. Le soleil, la lune et les étoiles…   On développe des manières subtiles de percevoir les choses. Aujourd’hui encore, on a senti, de l’autre côté de la colline du Mormont, dans la plaine de l’Orbe, notre vigneron s’affairant avec quelques tonnes de fumier de vache bien paillé. On a perçu sa manière de le mettre en long, d’y insérer en quelques endroits des matières stimulantes pour sa vie, de l’humecter délicatement d’un peu de valériane diluée et de le couvrir de paille.   Et on a bien senti que ce bon compost en devenir nous sera destiné dans quelques mois, lorsqu’il sera mûr… ... Suite

Le Clos du Mormont | 2

13 janvier 2012 | Commentaires (0)

Il fait humide en ce 22 novembre… Un épais brouillard est en effet installé depuis quelques jours.   Ce matin, nous voyons une drôle d’équipe s’approcher : notre vigneron, un solide gars barbu ainsi qu’un énorme cheval qui tire une houe. C’est le moment du travail du sol !   Au début, ça nous chatouille un peu puis nous fait assez vite mal : nos petites racines qui sont proches de la surface sont rompues, arrachées, entrainées par la houe. Heureusement que nous en avons d’autres, plus verticales, plus profondes. Et nous tâcherons de les enfoncer encore plus, afin qu’elles ne soit pas dérangées au prochain passage !   Notre consolation : l’herbe elle aussi en prend un coup. Elle était là depuis longtemps, en un joli tapis épais, dense entre les lignes. Mais entre nos pieds, le long de la ligne, chaque hiver on avait droit à une aspersion contre les herbes. Pour nous, c’était pas le top mais en même temps, ça nous soulageait, car nous pouvions profiter de... Suite

Le Clos du Mormont | 1

6 janvier 2012 | Commentaires (0)

Cela fait maintenant un mois que les vendanges ont été faites, que nos fruits ont été triés avec soin et mis dans de petites caissettes… Depuis, le soleil et le vent de l’arrière automne caresse notre feuillage. Aujourd’hui, en ce 23 octobre, nous recevons de grosses gouttes remplies de vie, de vibration. Elles contiennent de la bouse de vache qui, après avoir vécu près d’une année dans une corne sous terre, nous apparaît comme une sorte de super terre. Oh, rien de palpable : juste une minuscule dose brassée amoureusement pendant une heure dans de l’eau de source. Certains vignerons nomment cela de l’homéopathie d’autres de la biodynamie. Pour nous, c’est vraiment le top : cette impulsion va aider le sol à faire son travail de décomposition de la matière organique et lui donner plus de force pour qu’il puisse mieux nous nourrir encore, nous et toute vie qui émerge de lui… Et pour que l’effet soit encore plus fort, nous recevons cette fine pluie avant... Suite

Le journal du Clos du Mormont

2 janvier 2012 | Commentaires (0)

Le Clos du Mormont L’année viticole commence juste après les vendanges et se termine après un cycle complet, aux vendanges suivantes. Par ce journal, nous vous proposons de suivre, de l’intérieur, une année de travaux viticoles au Clos du Mormont, parcelle située sur la commune de la Sarraz. ... Suite

Un boulanger phusique

17 décembre 2011 | Commentaires (0)

C’est l’histoire d’un boulanger. Enfant, il aime jouer avec la farine, pétrir la pâte, sentir les odeurs du four, sa chaleur. Bref, il aime faire du pain.   C’est l’histoire d’un boulanger qui se fait prendre dans le système. Petite affaire, quelques employés. On augmente les volumes, on en fait de plus en plus, jusqu’au jour où on croit rejouer les temps modernes.   C’est l’histoire d’un boulanger qui pète une durite. Qui abandonne tout. Qui se cherche, part marcher. De longues semaines. Et ça revient progressivement, ce besoin de mêler le feu, l’eau, l’air, le sel, la farine.   C’est l’histoire d’un boulanger qui reprend un vieux four banal dans un village du pied du Jura. Qui décide de travailler avec le feu de bois, les farines de petits producteurs de la région et surtout un levain qu’il nourri depuis quelques années.   C’est l’histoire d’un boulanger phusicien, alchimiste…         Un boulanger qui transmet sa passion deux fois par semaine au four de l’Abergement (les lundis et vendredis après-midi)... Suite

Le Domaine de Praz Constant

6 octobre 2011 | Commentaires (0)

Géré par Andreas et Ulrike Wüthrich, le Domaine de Praz Constant se situe au dessus de Puidoux. S’y rendre est déjà une sacré aventure. L’approche la plus sensible se fait par la route de la Corniche. On quitte progressivement le lac pour les hauteurs des contreforts du Mont Pélerin… Après avoir quitté la route qui relie Chexbres à Puidoux, on s’engage à travers champs et forêts. Certains coins paraissent très mystérieux, sans aucun doute des forêts magiques… Puis on arrive à la ferme, sise sur un promontoire extraordinaire. On comprend alors que l’agriculture, ici, particulièrement, capte les infinies nuances du paysage et de la lumière qui sont restituées à l’herbe, aux céréales, aux fruits et légumes. La famille Wüthrich propose d’excellents produits laitiers (lait, beurre et Tomme de Lavaux) ainsi que de l’épeautre, des pommes de terre et, disponible plus rarement, du seigle et de la viande de boeuf ou de porc. Domaine Praz Constant – Chemin de Praz Constant 560 – 1070 Puidoux Tél : ... Suite

Dégustez les PHUSIS 2009 et 2010 !

22 septembre 2011 | Commentaires (0)

Chers amis, Chers clients, Après une saison climatique pour le moins particulière, c’est avec enthousiasme que PHUSIS vit actuellement ses cinquièmes vendanges.   A peine la récolte de la cuvée 2011 terminée, nous vous proposons de goûter les récentes mises en bouteilles des gammes PHUSIS et METAPHUSIS.   Du côté de PHUSIS, à Sensine, le millésime 2010 a produit un Rouge généreux et profond. Si l’Arvine Vieille Vigne de la même année est encore en élevage, celle de 2009 est maintenant prête à être dégustée : sans sucre résiduel, elle est opulente, complexe, minérale. Troisièmement, un vieux rêve fou se concrétise cette année : la jeune vigne d’Arvine a été vinifiée en méthode champenoise ! Une cuvée 2009 non dosée, alliant fraîcheur et finesse de la bulle.   METAPHUSIS propose pour sa part cette année un Pinot Noir du Landeron 2009 (Neuchâtel), particulièrement fin et élégant ; un Chardonnay de Fully 2010 non filtré, un Rosé de Saxon 2010 vif et frais, un Johannisberg 2010 confidentiel. Plus une Durize 2010, ancien cépage,... Suite

L’apogée

16 mars 2011 | Commentaires (0)

Du miel. Un peu de craie. De la croûte de pain. Puis plus rien. Mais pas longtemps cependant. Une touche de champignon séché, de blé grillé. Sur la pointe des pieds, sans densité, léger mais volumineux, je m’installe, reste un moment puis repars furtivement. On me croit mort peu après mais je reviens et me refais petit à petit pour résonner progressivement, de plus en plus fort et laisser mon empreinte légèrement torréfiée dans votre goût et votre souvenir. Dans la force de l’âge, j’ai certes un peu de cheveux gris mais encore de la conversation… Année globalement chaleureuse, exceptionnelle dans l’Yonne. La Côte de Troêmes, partie intégrante du premier cru Beauroy. ... Suite

De gros travaux d’hiver

12 février 2011 | Commentaires (0)

La période clémente que l’on traverse actuellement, au beau milieu du mois de février, est propice aux gros travaux d’hiver. Transformations de vigne (passage d’un système de culture à un autre), changements de piquets et d’installations de palissage et… systèmes d’irrigation. Ceux-ci constituent presque un passage obligé en Valais. Dans certains cas (de plus en plus fréquents), ne pas vouloir utiliser l’irrigation modérée provoque des enferrements de la vigne. Cela se traduit, à la dégustation, par des finales dures et des vins souvent très réducteurs (spécialement pour les blancs). L’enherbement, renforce ce phénomène (les herbes et la vigne se font concurrence dans la recherche de l’eau). Par contre, les vignes chimiquement désherbées et nourries de matières minérales (engrais) sont moins sensibles à cela. A Sensine, nous sommes en train de travailler sur l’installation d’un goutte-à-goutte. De bien des points de vue, c’est actuellement la méthode la mieux adaptée. Mais aussi la plus difficile à mettre en oeuvre et la plus coûteuse ! En... Suite

Reprise des dégustations

13 janvier 2011 | Commentaires (0)

Le temps est propice aux dégustations. Quoi de mieux en effet, au cœur de l’hiver, que de s’immiscer dans les profondeurs abyssales du vin… Pour ce faire, nous vous proposons, pour commencer, deux soirées. L’une aura lieu à Genève, le 26 janvier, avec, comme thème, l’étude du millésime 1997 à Bordeaux. Une occasion rare de déguster tous les premiers crus de Bordeaux pour une somme très raisonnable. Dès les millésimes 2000, 2003 et 2005, cette comparaison ne sera malheureusement quasi plus possible… Toutes les informations sont ici. La seconde soirée, toujours consacrée aux vins rouges, permettra de (re)découvrir quelques grands vins rouges suisses des principaux vignobles. Cette dégustation aura lieu le 27 janvier au caveau de la Tomate Bleue à Monthey. En dégustation, entre autres, la Syrah Vieille Vigne de Simon Maye, le Cornalin de Denis Mercier, le Pinot Noir de Jacques Tatasciore, la Montagna Magica de Daniel Huber, le Cabernet de Jean-Michel Novelle. Pour plus d’informations sur cette soirée, n’hésitez pas... Suite

Un air d’automne

19 septembre 2010 | Commentaires (0)

Petite Arvine | Sensine L’automne arrive et avec lui, cette lumière si douce, apaisée. A la vigne, les raisins continuent leur maturation. Alors que les cépages précoces commencent à être vendangés, les cépages tardifs que sont la Petite Arvine et l’Humagne Rouge ne sont pas encore prêts. La seconde photo est celle d’une grappe de Petite Arvine millerandée. Certains grains sont très petits, presque avortés, dépourvus de pépin. Ces petits grains sont souvent très riches en goût et de grande qualité. Cela arrive lorsque les conditions météorologiques ont été délicates à la fleur ou, comme dans ce cas, lorsque le plant de vigne est virosé. Grappe d'Arvine millerandée Sur la vigne d’Humagne Rouge, les feuilles de la zone des grappes deviennent jaunes et tombent. Surtout dans les lignes qui ont souffert de la sécheresse. On observe que les toutes les autres feuilles sont encore en bonne santé et cela va leur permettre de continuer la maturation des grappes. Ces dernières sont ici très petites ce... Suite

Les Murgères

22 août 2010 | Commentaires (0)

Le vignoble valaisan présente une très grande diversité de cépages, de terroirs, d’expositions et de modes de culture. L’une d’elle, ancienne et maintenant disparue, était réalisée sur des Murgères. Ces tas de pierres sont apparus lorsque les hommes ont commencé à cultiver des endroits très caillouteux. On enlevait en effet les pierres d’un carré que l’on voulait cultiver et on les mettait en tas, tout autour du carré. A l’intérieur de celui-ci, on cultivait céréales ou légumes et sur les bords, on plantait de la vigne, adossée aux Murgères. Cette méthode de culture n’est plus employée mais on trouve parfois d’anciennes Murgères qui ont été conservées et qui réservent parfois des surprises.. ... Suite

Du côté de l’Humagne Rouge

8 août 2010 | Commentaires (1)

Humagne Rouge, Sensine Après quelques mois de culture, où en est notre nouvelle vigne d’Humagne Rouge ? Et surtout, comment le sol réagit-il ? Pour mémoire, cette vigne acquise au printemps a longtemps été cultivée de manière traditionnelle, notamment désherbée à l’aide d’herbicides. Depuis quelques mois, elle est cultivée en biodynamie et ne voit plus d’herbicides. Or, on dirait bien que rien de très spectaculaire ne se passe encore au niveau de l’herbe (cf photo). Mais si l’on s’approche un peu plus, on remarques quelques individus d’une plante, toujours la même : la morelle noire. Cette plante, bio-indicatrice comme beaucoup d’autres, indique : « Un excès du sol en matière organique. Excès d’azote et de potassium. Azote et potasse mobilisés au printemps, par les bactéries du sol, pour la décomposition des matière organiques végétales (bois de taille, feuille) sont libérés à l’automne : faim d’azote induite au printemps et en été. Risque de salinisation par excès d’irrigation et/ou de fertilisants minéraux (sulfate de potasse – chlorure de potasse) ». Un extrait de... Suite

Dégustation de vins italiens à Monthey

2 mai 2010 | Commentaires (0)

La prochaine dégustation aura lieu au caveau de la Tomate Bleue à Monthey, le mardi 1er juin 2010 en début de soirée. Toutes les informations sont ici. ... Suite

Texte d’accueil

11 mars 2010 | Commentaires (0)

Amoureux de la nature, Steve Bettschen devient d’abord chimiste, puis expert en vin. Jusqu’au jour où il se rappelle que la perception intime de toute chose – y compris du vin – passe inéluctablement par la production. Né le 22 décembre 1973 à Lausanne, fils de Gudrun et Jean-Pierre, frère de Samantha, Steve Bettschen est d’emblée appelé par la phusis. Il collectionne les pierres, s’enthousiasme pour les oiseaux, leurs chants, se passionne pour les plantes, les champignons, la pêche, tant en rivière qu’en lac – y compris de montagne. Sa vie se développe au grand air, aussi dans le cadre du scoutisme, où il partage au gré de ses humeurs, son enchantement pour le vivant. Prisonnier des sciences Dès le début de sa scolarité, il songe à travailler dans le domaine de l’environnement. Son vœux le plus cher (et naïf) : devenir ingénieur forestier. Pris dans le système, il entame et suit un cursus scolaire des plus scientifiques, aboutissant au titre d’ingénieur chimiste à... Suite