Verticale de Biondi-Santi

9 janvier 2017 | Commentaires (0)

BioSantiAu printemps dernier, PHUSIS a mis sur pied une verticale du fameux Brunello di Montalcino de Biondi Santi. Une très belle soirée animée par Gianni Fabrizio (Gambero Rosso) et un vin au style tonique, frais, droit. Dans l’esprit habituel de nos comptes rendus de dégustation, chaque vin est dit en un seul mot…

 

Rosso di Montalcino 2013, Fattoi : simple

Brunello di Montalcino Riserva 2006, Gualto, Camigliano : tendre

Brunello di Montalcino 2006, Biondi-Santi : balsamique

Brunello di Montalcino 2005, Biondi-Santi : ferme

Brunello di Montalcino 2004, Biondi-Santi : vif

Brunello di Montalcino 2003, Biondi-Santi : souple

Brunello di Montalcino 2001, Biondi-Santi : style

Brunello di Montalcino 2000, Biondi-Santi : rond

Brunello di Montalcino 1999, Biondi-Santi : scintillant

Brunello di Montalcino 1998, Biondi-Santi : direct

Brunello di Montalcino 1997, Biondi-Santi : sudiste

Brunello di Montalcino 1996, Biondi-Santi : chaleureux

Brunello di Montalcino 1995, Biondi-Santi : solaire

Brunello di Montalcino 1994, Biondi-Santi : métallique

Chianti Classico Riserva 1980, Riecine : acidulé

Brunello di Montalcino 1987, Biondi-Santi : bouchonné

Brunello di Montalcino 1977, Biondi-Santi : liégeux

Les nouvelles cuvées de l’automne

30 novembre 2016 | Commentaires (0)

RXS15Chers amis, chers clients,

 

Les très longues vendanges ont bien fatigué les vignerons mais ont en même temps laissé aux cuvées mises en bouteille en août un repos tout à leur avantage ! Les voilà prêtes à être dégustées. Et nous de vous les faire découvrir aux dates suivantes :

 

  • lundi 28 novembre de 17h30 à 20h30 à la Sarraz, rte de la Bruyère 3
  • jeudi 8 décembre de 17h30 à 20h30 à la Sarraz, rte de la Bruyère 3

 

Avec, au programme, une Rèze 2015 fine et cristalline, un incroyable Müller Thurgau 2015 largement au-dessus de la réputation du cépage, une Arvine extra-brut 2012 avec 36 mois d’élevage sur lattes. Plus… un joli – et unique – Gamay sur schistes 2015, une Durize 2015 qui fait parler la poudre, une Humagne rouge 2015 satinée, une Arvine Santo 2012 de grande liqueur et un mystérieux Furmint 2011.

 

Réservation conseillée : la plupart des vins ne sont disponibles qu’en faible quantité (limitée).

 

Pour organiser au mieux ces caves ouvertes, merci, dans la mesure du possible, de nous annoncer votre venue par mail !

 

Avis aux amateurs : il reste encore quelques bouteilles et quelques pots vaudois de Clos du Mormont 2014.

 

Liste des vins disponibles actuellement.

Les dégustations de l’automne 2016

23 août 2016 | Commentaires (0)

ClosVougeotChers amis, chers clients,

 

Les derniers travaux de vigne bouclés, il ne restera plus qu’à attendre que la nature suive son évolution jusqu’aux vendanges. Plutôt tardives, ces dernières nous permettent de placer une première dégustation en septembre. Puis nous reprendrons de plus belle dès le mois de novembre.

 

Au programme de ce semestre : le vieillissement des Bourgognes rouges, une horizontale de Barolo et Barbaresco 1996 et une horizontale de Bordeaux 1990.

 

Intéressant : nous vous proposons également un apéritif-discussion sur la biodynamie de Rudolf Steiner vue parl’hyper-médiatique Michel Onfray.

 

Enfin, nouvel opus de nos traditionnels modules d’apprentissage à la dégustation avec, pour cette automne, le module de base ainsi que celui consacré au nez.

 

Le programme complet est à découvrir ici.

 

Au plaisir de vous voir bientôt à la Sarraz ou ailleurs !

Les cuvées du printemps

1 juin 2016 | Commentaires (0)

roussanneChers amis, chers clients,

 

Le printemps est là et la phusis (nature) s’active dans tous les sens. Avec les pluies incessantes, les vignes poussent, l’herbe aussi, ce qui demande bien de l’attention. En cave, la plupart des 2015 finissent leurs fermentations. Entre temps, les derniers 2014 se sont stabilisés et ont été mis en bouteille ces dernières semaines.

 

Nous sommes heureux de vous proposer, en 2014, deux Arvines de notre vigne de Sensine : la traditionnelle vieille vigne, meilleure d’année en année, ainsi qu’une jeune vigne dont c’est le retour en vin sec (jusqu’à présent, elle participait de la méthode champenoise). La Marsanne Roussanne est également très réussie : aromatique, fine et aérienne. En rouge, nous avons un joli Gamay sur granite ainsi que le Pinot Noir du Clos du Mormont qui commence à trouver, avec son quatrième millésime, une belle assise dans son terroir.

 

Premier des 2015 en bouteille, le Chasselas sur granite signe son retour après le très apprécié 2013.

 

Venez déguster ces nouvelles cuvées lors de nos caves ouvertes à la Sarraz (route de la Bruyère 3) !

  • le jeudi 16 juin de 17h30 à 21h
  • le samedi 25 juin de 10h30 à 13h

 

Nos cuvées sont petites et partent vite : réservez rapidement les vins qui vous parlent…

Au plaisir de vous voir bientôt, sur la terrasse, un verre en main !

Cordiales salutations phusiques.

 

Des nouvelles du Clos du Mormont

7 mai 2016 | Commentaires (0)

Sécheresse et canicule en 2015

Sécheresse et canicule en 2015

Les vignes du Clos du Mormont ont beaucoup souffert lors de la sécheresse et de la canicule de 2015. Elles ont vraiment pris un coup dans l’aile et afin de les aider au mieux, il a fallut sortir de grands moyens…

Tout a commencé par un travail du sol au cheval juste après les vendanges 2015, le 13 octobre. Les lignes ont été passées 2 à 3 fois avec des griffes et des pattes d’oie.

Puis, chaque pied faible a été sarclé et amendé avec un peu de compost préparé par nos soins et mis en route une année plus tôt. Sachant que le Clos n’est pas facile d’accès, cela n’a pas été une mince affaire !

Cep sarclé et amendé

Cep sarclé et amendé

Afin de contenir l’enherbement, de nouvelles tondeuses bio sont venues prêter main forte quelques semaines durant !

Moutons de la race skudden

Moutons de la race skudden

Ensuite, un nouveau travail du sol au cheval a été fait début avril, avec un outil encore jamais utilisé ici : une buteuse. Dans le but de faire un sillon un peu plus profond au milieu de la ligne.

buteuseclos

Entre temps, deux matinées de gel on fait quelques dégâts sur les toutes jeunes vignes replantées ces 3 dernières années. Quelques passages de tisane et décoction de plantes ont été faites afin de déstresser et calmer l’ensemble. Il y aura malgré tout pas mal de mortalité sur ces jeunes ceps déjà affaiblis par la sécheresse de 2015.

Le bourgeon du haut est gelé, celui du bas est bon !

Le bourgeon du haut est gelé, celui du bas est bon !

Dès le retour du chaud, Benoît Breton et son cheval de trait Maquis sont revenus pour un double passage de 5 griffes. Le résultat est spectaculaire : encore jamais vu par ici ! Espérons que cela donne un coup de fouet à la vigne en pleine pousse.

mai

Entre deux événements, les expérimentations continuent, comme par exemple le palissage en arcure. Avec pourquoi pas, la possibilité peut-être de laisser plus tard quelques sarments sortir des fils… Affaire à suivre !

Palissage en arcure

Palissage en arcure

En cette période d’exubérance, il n’y a pas que la vigne qui croît : de multiples herbes également. Et notamment de nombreuses orchidées qui ont apprécié l’hiver plutôt doux (mais qui ont aussi pris un sacré coup avec les gelées de fin avril).

Orchis bouc juste avant la fleur

Orchis bouc juste avant la fleur

Que les amateurs de biodiversité, d’orchidées et de plantes en général n’hésitent pas à nous faire signe pour une visite du Clos durant le mois de mai : le spectacle s’annonce magnifique !

Verticale de Sociando-Mallet

5 mars 2016 | Commentaires (0)

sociandoPHUSIS organisait, le 4 décembre dernier, une verticale de Château Sociando-Mallet sur 13 millésimes. Trois pirates de haut vol ont permis de saisir encore mieux le style particulier de ce vin droit, classique, tannique, un rien austère. Ci-dessous, la liste des vins dégustés avec, comme toujours, un seul mot bien choisi pour tenter de dire le vin…

 

A1 Château Sociando-Mallet 1989, Haut-Médoc : cèdre

A2 Château Sociando-Mallet 1985, Haut-Médoc : liégeux

B1 Château Sociando-Mallet 1990, Haut-Médoc : crémeux

B2 Château Montrose 1990, St-Estèphe : opulent

C1 Château Sociando-Mallet 1986, Haut-Médoc : classique

C2 Château Sociando-Mallet 1996, Haut-Médoc : noble

D1 Château Sociando-Mallet 1999, Haut-Médoc : tendre

D2 Château Sociando-Mallet 1998, Haut-Médoc : archétype

E1 Château Sociando-Mallet 2001, Haut-Médoc : droit

E2 Château Bel-Air Marquis d’Aligre 2001, Margaux : aromatique

F1 Château Sociando-Mallet 2000, Haut-Médoc : pulpeux

F2 Château Sociando-Mallet 2003, Haut-Médoc : fruité

G1 Château Sociando-Mallet 2004, Haut-Médoc : délié

G2 Château Sociando-Mallet 2009, Haut-Médoc : boisé

H1 Château Sociando-Mallet 2005, Haut-Médoc : serré

H2 Château Sociando-Mallet 2005, Cuvée Jean Gautreau, Haut-Médoc : tannique

Verticale de Vosne-Romanée Les Suchots

3 mars 2016 | Commentaires (0)

SuchotCCLe 20 novembre dernier, PHUSIS animait une soirée consacrée aux Suchots de Confuron-Cotetidot. Il s’agit là de l’un des plus fameux premiers crus de Vosne-Romanée, idéalement enclavé entre Les Echezeaux et la Romanée Saint-Vivant. La dégustation de 11 millésimes de ce vin, parfois comparés avec d’autres cuvées proches, a mis en avant, chez ce producteur, un style profond, des arômes plutôt retenus, une certaine rigueur et surtout, une capacité à traverser les années tout en restant jeune.

 

Voici la liste des vins dégustés ainsi qu’un mot pour tenter de dire très succintement le vin.

 

A1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1993, Confuron-Cotetidot : simple

A2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1981, Lucette Noellat : bouchonné

A3 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1997, Prieuré-Roch : dentelle

B1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1999, Confuron-Cotetidot : graphite

B2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 1999, Hudelot-Noellat : délicat

C1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2001, Hudelot-Noellat : pointu

C2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2001, Confuron-Cotetidot : terne

D1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2004, Confuron-Cotetidot : décharné

D2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2006, Confuron-Cotetidot : mûr

D3 Clos de Vougeot Grand Cru 2006, Confuron-Cotetidot : scintillant

E1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2007, Confuron-Cotetidot : mature

E2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2008, Confuron-Cotetidot : rigide

F1 Vosne-Romanée 1er Cru Suchots 2009, Mongeard-Mugneret : charnu

F2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2009, Confuron-Cotetidot : vineux

G1 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2002, Confuron-Cotetidot : sérieux

G2 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2005, Confuron-Cotetidot : puissant

G3 Vosne-Romanée 1er Cru les Suchots 2010, Confuron-Cotetidot : jeune

Programme du 1er semestre 2016

8 janvier 2016 | Commentaires (0)

CBJametChers amis, chers clients,
L’hiver peine à s’installer vraiment mais à défaut de neige, les quelques pluies de ces derniers jours sont les bienvenues car la Nature à soif. Tout comme vous peut-être : soif de découvertes, de connaissances et de bons vins ! Et si vous participez à l’une ou l’autre de nos prochaines soirées ?
La première est un repas sur le thème de la forêt à l’Auberge de l’Abbaye de Montheron. Nos vins seront mis en valeur par la belle cuisine du lieu ainsi que des touches visuelles, sonores et poétiques mises en œuvre par notre philosophe maison Michel Herren.
Suivront plusieurs verticales de grands vins : Biondi SantiBeaucastel blanc Vieilles VignesCos d’Estournel et Côtes Rôties de Jamet.
Marc Haller viendra également rallumer le four à bois de la maison pour son traditionnel atelier pain.
Finalement vous pouvez toujours compter sur les Guides de Dégustation pour débuter ou continuer en toute sérénité votre chemin dans le passionnant labyrinthe du vin.
Alors, on se voit bientôt ?

 

Verticale de Léoville Las-Cases

4 janvier 2016 | Commentaires (0)

LascasesAfin de fêter le travail comme il se doit, PHUSIS a organisé le 1er mai 2015 une dégustation consacrée au Château Léoville Las-Cases, seigneur de Saint-Julien.

Les nombreux millésimes dégustés ont montré encore une fois le magnifique niveau qualitatif de ce vin et sa capacité hors norme à se bonifier dans le temps.

Voici la liste des vins dégustés et, pour chacun, un mot en guise de résumé !

 

Vin d’avinage : Natur 2012 de Château Pénin : lisse

A1 Château Léoville Las-Cases 1970 : fluide

A2 Château Léoville Las-Cases 1975 : salivant

B1 Château Léoville Las-Cases 1993 : diffus

B2 Château Léoville Las-Cases 1992 : confortable

C1 Château Sociando-Mallet 1986 : frais

C2 Château Léoville Las-Cases 1986 : fatigué

D1 Château Léoville Las-Cases 1988 : réservé

D2 Château Léoville Las-Cases 1996 : tannique

E1 Château Léoville Las-Cases 1989 : solaire

E2 Château Léoville Las-Cases 1982 : aérien

E3 Château Léoville Las-Cases 1990 : volumineux

F1 Château Léoville Las-Cases 2002 : lactique

F2 Château Léoville Las-Cases 2004 : monolithique

F3 Château Léoville Las-Cases 2008 : ferme

G1 Château Léoville Las-Cases 2001 : austère

G2 Château Léoville Las-Cases 2000 : complet

Barolo & Barbaresco au vieillissement

27 décembre 2015 | Commentaires (0)

BarolobarbaLe 24 avril passé, PHUSIS organisait une dégustation animée par Gianni Farbizio, à la Sarraz, sur le thème de « Barolo & Barbaresco au vieillissement ».

 

Les vins ont été choisis, amenés et commentés par Gianni Fabrizio. La plupart des vins étaient plutôt en forme et certains encore promis à un bel avenir.

Voici la liste des vins dégustés avec, en guise de résumé, un seul mot par vin !

 

Vin d’avinage : Canavese Nebbiolo 2011, La Masera : simple

A1 Barolo Rocche (dell’Annunziata, La Morra) 1993, Aurelio Settimo : dépassé

A2 Arte 1993, Clerico : floral

B1 Barbaresco Rabajà (Barbaresco) 1994, Bruno Rocca : patiné

B2 Barolo Gabutti Otin Fiorin Franco (Gabutti, Serralunga d’Alba) 1994, Cappellano : sérieux

C1 Barolo Bussia Vigna Munie (Monforte d’Alba) 1995, Parusso : tendre

C2 Barolo Vigna Mandorlo (Scarrone, Castiglione Falletto) 1995, Fratelli Giacosa : liégeux…

D1 Barolo (Bussia, Monforte d’Alba) 1996, Aldo Conterno : classe

D2 Barbaresco Sorì Paitin (Serraboella, Neive) 1996, Paitin – Pasquero Elia : liégeux…

E1 Barolo Nei Cannubi (Cannubi, Barolo) 1997, Poderi Luigi Einaudi : délié

E2 Barbaresco Gallina (Neive) 1997, La Spinetta – Rivetti : crémeux

F1 Barbaresco Bernardot (Treiso) 1997, Ceretto – Bricco Asili : jeune

F2 Barolo Vigneto Arborina (Arborina, La Morra) 1997, Corino : extrait

G1 Barolo Vigna Rionda Riserva (Vignarionda, Serralunga d’Alba) 1998, Massolino : plénitude

G2 Barbaresco Santo Stefano Riserva (Albesani, Neive) 1999, Castello di Neive : tonique

H1 Barolo Ravera (Novello) 2001, Cogno : léger

H2 Gattinara Vigneto Molsino 2001, Nervi : svelte

I1 Barolo Bricco Boschis (Bricco Boschis, Castiglione Falletto) 2003, Cavallotto : ramassé

I2 Barbaresco Asili di Barbaresco (Asili, Barbaresco) 2003, Bruno Giacosa : délicat